Uber se dit prêt à collaborer avec le fisc

18/09/15 à 07:32 - Mise à jour à 07:59

Source: Belga

La société Uber contrôlera automatiquement si les chauffeurs belges proposés par le service disposent d'un numéro de TVA, a indiqué Filip Nuytemans, le directeur d'Uber pour la Belgique. Ceux qui ne seraient pas en ordre ne seront plus proposés par la plateforme de transport de personnes.

Uber se dit prêt à collaborer avec le fisc

© Belga

M. Nuytemans a par ailleurs rappelé que les chauffeurs étaient des indépendants et qu'Uber était prêt à collaborer avec le fisc pour mettre fin aux rumeurs de fraude. "Nous pourrons tout à fait fournir au fisc belge les données sur les paiements perçus par les chauffeurs via notre service, et nous le ferons."

En savoir plus sur:

Nos partenaires