Trump demande à Boeing une estimation pour son F-18, rival du F-35

23/12/16 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Afp

Le président américain élu Donald Trump a indiqué jeudi avoir demandé à l'avionneur américain Boeing de lui fournir un tarif pour une nouvelle version de l'avion de combat F-18, après avoir critiqué à plusieurs reprises depuis son élection le coût du F-35, le chasseur-bombardier furtif du concurrent Lockheed Martin.

Trump demande à Boeing une estimation pour son F-18, rival du F-35

Un F-18. © Belga

"Etant donné le coût énorme et les dépassements du budget du F-35 de Lockheed Martin, j'ai demandé à Boeing de fournir une estimation pour un F-18 Super Hornet comparable!", a tweeté le futur locataire de la Maison Blanche.

Ce message intervient au lendemain d'une rencontre entre M. Trump et plusieurs hauts gradés de l'armée américaine pour évoquer d'éventuelles réductions budgétaires, en particulier concernant le coût du programme du chasseur F-35.

Le milliardaire avait également rencontré la dirigeante de Lockheed, Martin Marillyn Hewson, ainsi que le patron de Boeing, Dennis Muilenburg.

En développement depuis 2001 et arrivant par étapes au stade opérationnel, le F-35 Lightning II est le plus cher des programmes d'armement de l'histoire militaire américaine, avec un coût estimé à près de 400 milliards de dollars pour le Pentagone, pour moins de 2.443 appareils à produire.

L'appareil a rencontré de très nombreux problèmes techniques, de calendrier, de mise en oeuvre et de dépassements de coûts.

M. Trump avait d'ailleurs tweeté la semaine dernière que le coût du programme était "hors de contrôle".

Le F-35 est un chasseur bombardier furtif (qui échappe en grande partie aux radars adverses) de 5e génération, qui doit théoriquement équiper aussi bien l'US Air Force américaine que l'aviation embarquée de l'US Navy et le corps d'aviation des Marines.

Des clients étrangers ont aussi commandé l'appareil, issu du programme appelé "Joint Strike Fighter" (JSF). Le Royaume-Uni a confirmé sa volonté d'acheter 138 F-35B, la Turquie et l'Australie souhaitent en acquérir cent chacune, l'Italie 90, la Norvège 52, Israël 50, le Japon 42, la Corée du Sud 40, les Pays-Bas 37 et le Danemark 27, sans compter l'incertain marché canadien, pour 65 avions. Le Lightning II est aussi en lice en Belgique pour le remplacement des F-16 vieillissants au cours de la prochaine décennie.

Mais le Bureau du Budget du Congrès américain (CBO) a proposé début décembre, comme mesure pour réduire le déficit budgétaire des Etats-Unis, de mettre un terme aux commandes du F-35, l'un des programmes phare du Pentagone, et de poursuivre la production des chasseurs actuels - dits de 4e génération -, que sont le F-16 de Lockheed Martin et le F/A-18E/F de Boeing dans des versions plus "avancées" en les dotant de systèmes modernisés. Ce qui générerait une économie de 29 milliards de dollars sur la période 2017-2026 si les achats de ces deux chasseurs se déroulent au même rythme que celui prévu pour les F-35, précise cet organisme neutre dépendant du Congrès.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires