Trois Suisses Tournai : accord de principe entre les syndicats et la direction

17/04/15 à 21:21 - Mise à jour à 21:21

Source: Belga

Un accord de principe est tombé vendredi en fin d'après-midi entre les délégations syndicales et la direction tournaisienne de l'entreprise Saint Brice (3Suisses), selon les représentants syndicaux.

Trois Suisses Tournai : accord de principe entre les syndicats et la direction

Photo d'archives: lors des 30 ans de l'entreprise "3 Suisses" à Tournai. © BELGA

La direction avait annoncé en novembre son intention de fermer le site de Tournai et de licencier les 127 membres du personnel. Pour la moitié de ces travailleurs, "le plan social est acceptable", estime le front commun syndical. Pour les autres, diverses pistes de reconversion ont été élaborées.

Une journée de négociations entre le front commun syndical (CNE-FGTB) et la direction tournaisienne de l'entreprise Saint Brice, qui exploite la marque 3Suisses, avait déjà eu lieu jeudi dans le cadre de la procédure Renault. Dans la foulée, une seconde rencontre avait été programmée vendredi après-midi.

"Les négociations se sont poursuivies avec la direction entre 14h et 18h30", confirme Rita Liebens, permanente syndicale du Setca. "Au terme de cette réunion, une nouvelle assemblée générale du personnel s'est tenue. Une majorité des travailleurs était présente. L'accord de principe qui a été élaboré avec la direction de l'entreprise a été unanimement approuvé par le personnel. Nous attendons à présent des propositions de textes qui seront examinées. La signature de l'accord définitif est prévue pour le lundi 4 mai."

Le protocole d'accord tient en quatre points essentiels. Parmi les licenciés, 33 personnes pourront être engagées au sein de la nouvelle structure juridique "3Suisses Belgium". "Les travailleurs ont le choix d'adhérer ou non au projet. En cas de refus, il y aura un appel extérieur. Ceux qui refuseraient seront inclus dans le plan social", indique la syndicaliste.

Dix-huit travailleurs pourront également rejoindre le call center E-Boss à Mouscron. "Deux visites sont prévues pour les personnes intéressées la semaine prochaine. Les travailleurs pourront déposer leur candidature. Le choix sera opéré par E-Boss", selon Mme Liebens. "D'autre part, la direction a donné son accord pour que la prépension soit établie à 55 ans. Cela concerne 15 personnes. Ce dossier doit entre-autre être approuvé par le ministère de l'Emploi. Enfin, pour le reste des travailleurs qui perdra son emploi, entre 50 et 60% du personnel, le plan social est acceptable", estime la permanente syndicale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires