Tricherie antipollution - VW envisage de racheter plus de 100.000 véhicules aux USA

11/01/16 à 04:24 - Mise à jour à 04:24

Source: Belga

(Belga) Volkswagen envisage de racheter un peu plus de 100.000 véhicules équipés d'un logiciel destiné à déjouer les normes anti-pollution américaines, a indiqué dimanche à Detroit (Etats-Unis) son patron Matthias Müller.

Tricherie antipollution - VW envisage de racheter plus de 100.000 véhicules aux USA

Tricherie antipollution - VW envisage de racheter plus de 100.000 véhicules aux USA © BELGA

"Nous avons un ensemble de solutions que nous allons présenter à Madame (Gina) McCarthy", la chef de l'agence américaine de l'Environnement (EPA), qui a révélé le scandale des moteurs truqués aux Etats-Unis. Interrogé sur le possible rachat de plus de 100.000 des 600.000 voitures affectées par le scandale aux Etats-Unis, M. Müller se veut clair: "ça fait partie des solutions dont nous voulons discuter avec Madame McCarthy mercredi". Un peu plus tôt, une source anonyme proche du dossier avait indiqué à l'AFP que cette option était étudiée par VW, qui pourrait aussi offrir un véhicule neuf en échange aux propriétaires concernés. Matthias Müller a aussi rejeté dimanche l'idée que le groupe refusait de coopérer avec les autorités américaines qui mènent des enquêtes sur le scandale. "Les lois (sur la vie privée) sont différentes" entre les Etats-Unis et l'Allemagne, explique-t-il, ajoutant qu'il y a des dispositions sur la protection ds données privées en Allemagne "qui ne sont pas compatibles avec les lois américaines". Les Etats de New York et du Connecticut accusent le deuxième constructeur mondial de se réfugier derrière la loi allemande sur la vie privée pour refuser de remettre à la justice des courriels et autres communications de ses dirigeants. Ces documents sont nécessaires pour déterminer les responsabilités individuelles. (Belga)

Nos partenaires