Tricherie antipollution: Volkswagen tarde à rappeler ses véhicules en Europe

25/04/16 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Belga

(Belga) Le constructeur automobile allemand Volkswagen accuse un retard dans le rappel de centaines de milliers de véhicules à la suite du scandale des moteurs diesel truqués, à cause de réserves émises par les autorités allemandes, a appris lundi l'AFP.

Tricherie antipollution: Volkswagen tarde à rappeler ses véhicules en Europe

Tricherie antipollution: Volkswagen tarde à rappeler ses véhicules en Europe © BELGA

La marque Volkswagen attend toujours le feu vert de l'agence fédérale allemande de l'automobile (KBA) pour procéder au rappel de milliers de voitures Passat, a indiqué un porte-parole, interrogé par l'AFP. "Le rappel de la Passat était prévu pour la semaine 9 (soit début mars, ndlr). Actuellement nos véhicules sont encore soumis aux nécessaires mesures de vérification de la KBA", a-t-il expliqué. La marque espère une autorisation de rappel "dans les prochaines semaines". La KBA n'a pas encore donné non plus son feu vert pour le rappel de la Golf. C'est ce dernier qui permet ensuite le rappel dans toute l'Europe des véhicules concernés, pour un bref passage au garage permettant de mettre à jour le logiciel incriminé. "La KBA n'est pas encore entièrement satisfaite des mesures et demande toujours de nouvelles informations", a précisé le porte-parole du constructeur. Il a toutefois confirmé l'objectif d'en finir avec les rappels "d'ici la fin de l'année". La marque Volkswagen possède le plus gros contingent de véhicules à rappeler, devant Audi, Skoda, Seat et Volkswagen utilitaires, toutes dans l'escarcelle du groupe Volkswagen. Le mastodonte allemand avait reconnu en septembre avoir installé sur 11 millions de véhicules dans le monde un logiciel capable de les faire passer, au moment des tests de contrôle, pour moins polluants qu'ils ne le sont en réalité. Le programme de rappels en Europe a commencé en janvier avec 8.000 utilitaires Amarok (Volkswagen utilitaires). "Nous recherchons une nouvelle solution pour la Passat" alors que celle proposée jusqu'à présent pour quelque 150.000 Passat ne satisfait pas la KBA, a déclaré à l'agence Bloomberg News le directeur des ventes de la marque Volkswagen, Jürgen Stackmann, dans une interview en marge du salon automobile de Pékin publiée lundi. "Nous allons commencer par la Golf en Europe. Ce n'est pas une course contre la montre", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires