Tricherie antipollution - Les centres de contrôle technique pas en mesure de détecter un logiciel manipulateur

22/01/16 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Belga

(Belga) Les centres de contrôle technique en Belgique ne sont actuellement pas en mesure de détecter les manipulations de logiciel lors d'un contrôle périodique, ont concédé vendredi des représentants du Goca, le Groupement des entreprises agréées pour le contrôle automobile et le permis de conduire, lors d'une session de la commission spéciale de la Chambre chargée du suivi du dossier dit du 'dieselgate'.

Tricherie antipollution - Les centres de contrôle technique pas en mesure de détecter un logiciel manipulateur

Tricherie antipollution - Les centres de contrôle technique pas en mesure de détecter un logiciel manipulateur © BELGA

"Avec les mesures d'émissions qui sont effectuées dans les centres durant un contrôle technique périodique d'une voiture, nous ne pouvons pas les détecter", ont affirmé ces représentants. "Lors d'un contrôle, il s'agit en fait d'un court test bon marché, qui a pour but principal de mettre de côté les plus gros pollueurs." Le Goca étudie actuellement les possibilités pour le futur. L'organisme réfléchit notamment à recourir au 'remote sensing', un appareil de contrôle installé le long de la route et qui peut notamment mesurer et analyser le panache de fumée des véhicules qui passent à proximité. Cette technologie pourrait permettre de constater des indicateurs d'émissions trop élevées. (Belga)

Nos partenaires