Trends Legal Awards 2016: Linklaters, cabinet de l'année

20/04/16 à 20:49 - Mise à jour à 20:52

Source: Trends-Tendances

Le cabinet d'avocats Linklaters est désigné "Best Law Firm" par le jury des Trends Legal Awards 2016.

Trends Legal Awards 2016: Linklaters, cabinet de l'année

HENK VANHULLE, "MANAGING PARTNER" DE LINKLATERS "Nous avons été au coeur des plus grosses transactions et des plus gros contentieux en Belgique." © PG © PG

Le bureau bruxellois de Linklaters décroche le titre de cabinet de l'année. Une récompense décernée lors de la cérémonie des Trends Legal Awards 2016, organisée ce mercredi 20 avril den présence des cabinets d'affaires les plus renommés de Belgique, et pimentée par le keynote speaker Jaap Bosman, auteur de l'ouvrage Death of a Law Firm. Linklaters a émergé parmi une dizaine de candidatures présentées au jury des Trends Legal Awards.

En 2015, le cabinet d'avocats s'est distingué en participant à de nombreux deals particulièrement emblématiques. "Nous avons été au coeur des plus grosses transactions et des plus gros contentieux en Belgique", résume Henk Vanhulle, managing partner de Linklaters.

La firme a conseillé Solvay dans le cadre de l'augmentation de capital, de l'émission obligataire et d'autres financements nécessaires au rachat de la société américaine Cytec, spécialisée dans les matériaux composites à destination de l'aéronautique. Cette opération, qui portait sur un montant proche des 5 milliards d'euros, a sollicité plusieurs dizaines d'avocats de Linklaters dans le monde. Mais c'est bien le bureau bruxellois qui a piloté le dossier. S'il dispose d'une impressionnante force de frappe à l'international, le cabinet d'origine anglo-saxonne garde un ancrage local très marqué.

Gros dossiers

Le cabinet est également intervenu en tant que conseil de Delhaize, dans le cadre du rapprochement avec l'entreprise néerlandaise Ahold (Albert Heijn). A nouveau, près de 80 avocats, dont la moitié en Belgique, ont participé à l'élaboration de cette énorme transaction, qui créera un géant du retail comptant 375.000 employés. Linklaters a aussi participé à la plus grosse opération de consolidation jamais réalisée dans le domaine brassicole, en tant que conseil de SAB Miller, rachetée par AB InBev.

Comme d'autres cabinets de cette taille, Linklaters défend de nombreuses entreprises belges : Proximus, Kinepolis, Ethias, Van Hool, Deceunink, Ageas, etc. Comptant près de 140 avocats, dont 26 associés, Linklaters reste fidèle au modèle du full service. La firme couvre l'intégralité des pans du droit des affaires (tax, real estate, litigation, banking, M&A, IP-IT, etc.) et fonctionne de façon intégrée en cross-practice, c'est-à-dire en faisant intervenir dans chaque dossier, dès que c'est nécessaire, les différents départements concernés.

Présent dans une vingtaine de pays, Linklaters dispose d'une armada impressionnante de près de 2.700 avocats, assistés d'un staff comptant 2.300 personnes. Ce personnel de support est de plus en plus spécialisé. Outre les réceptionnistes, secrétaires, informaticiens (lire également "Les cabinets d'avocats sont-ils cybersécurisés ?") et les fonctions RH et business development, le cabinet fait de plus en plus appel à des project managers. Ces membres du personnel sont chargés de coordonner de grosses opérations transnationales, impliquant un nombre important d'avocats dans différents pays.

Le métier d'avocat étant d'abord un people business, le cabinet se targue d'offrir des conditions de travail stimulantes à ses avocats. "Le bien-être des collaborateurs est essentiel", pointe Françoise Lefèvre, avocate associée chez Linklaters. Les plus jeunes recrues font l'objet d'une attention toute particulière. "La génération Y et bientôt Z veut être challengée et impliquée dans les dossiers. Nous essayons de leur offrir un environnement de travail qui réponde à ces attentes", poursuit Françoise Lefèvre. Des programmes visant à faciliter la vie des jeunes parents ont également été mis sur pied.

Linklaters a développé de nombreuses actions à destination de ses clients. Ceux-ci sont en effet très demandeurs d'une approche proactive de la part du cabinet d'affaires, au sujet de nouvelles réglementations ou de nouveaux secteurs d'activité qui soulèvent inévitablement des questions juridiques. Le cabinet a ainsi mis sur pied des séminaires concernant la class action, les voitures connectées ou la sécurité des données. Il communique vis-à-vis de ses clients sur des questions d'actualité comme l'impact d'un possible Brexit sur la conduite des affaires en Europe. Il organise aussi des colloques destinés à certains profils de clients, comme les investisseurs chinois qui s'intéressent à des opportunités commerciales en Belgique.

Pour l'évolution du marché juridique en 2016, le cabinet se veut confiant. "Il y a beaucoup de transactions sur le marché, explique le managing partner Henk Vanhulle. Nous sommes optimistes."

LE PALMARÈS 2016

Pour la troisième année consécutive, Roularta (éditeur de Trends-Tendances) a organisé les Trends Legal Awards, un événement qui récompense les bureaux d'avocats et juristes d'entreprise les plus performants en Belgique. Les lauréats sont choisis par un jury indépendant. Les prix principaux sont décernés au meilleur juriste d'entreprise et au meilleur cabinet d'avocats de Belgique. Dans ces catégories, les candidats doivent défendre une présentation devant le jury. Huit prix spéciaux sont également décernés aux bureaux d'avocats actifs dans différentes spécialités du droit des affaires. Pour ces derniers, les candidats doivent présenter un dossier écrit au jury, présidé par un membre de la rédaction de Trends-Tendances ou de Trends. La composition et les rapports des jurys sont disponibles sur www.trendslegal.be.

- Best Law Firm : Linklaters

- Best Corporate Legal Department : Biocartis

- Best Competition & Antitrust law firm : Freshfields Bruckhaus Deringer

- Best Real Estate law firm : NautaDutilh

- Best Corporate law firm : Linklaters

- Best Tax law firm : Loyens & Loeff

- Best Employment law firm : Loyens & Loeff

- Best IP, IT & TMT law firm : Olswang

- Best Banking & Finance law firm : NautaDutilh

- Best Litigation & Arbitration law firm : White & Case

En savoir plus sur:

Nos partenaires