Toyota rappelle 400.00 voitures hybrides

09/02/10 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Trends-Tendances

Nouveau revers pour le constructeur automobile japonais. Les véhicules concernés par le rappel sont, en majorité, des Prius de troisième génération.

Toyota rappelle 400.00 voitures hybrides

© Epa

Toyota a ordonné mardi le rappel dans le monde de plus de 400.000 voitures hybrides affectées par un défaut dans le système de freinage, un nouveau camouflet pour le géant nippon de l'automobile après les 8 millions de véhicules renvoyés au garage à cause de problèmes d'accélérateur.

Ce revers s'annonce particulièrement douloureux pour Toyota, qui a bâti sa stratégie autour des véhicules hybrides, équipés d'une double motorisation à essence et à électricité, et présentés comme "respectueux de l'environnement".

Toyota va faire "tout ce qui est en son pouvoir" pour regagner la confiance de ses clients, a promis le PDG Akio Toyoda lors d'une conférence de presse.

Les voitures concernées sont, principalement, les Prius de troisième génération, fabriquées au Japon et commercialisées depuis l'an dernier. Un total de 199.666 de ces Prius devront notamment retourner au garage au Japon, 133.000 aux Etats-Unis, et plusieurs milliers ailleurs dans le monde.

Selon un document remis par Toyota aux autorités nippones, "les conducteurs peuvent ressentir une absence ou un retard de freinage en raison d'un dysfonctionnement du programme de contrôle du système de freinage antiblocage".

Ce défaut a été corrigé en usine en janvier. Les Prius rappelées sont celes qui ont été mises en circulation avant cette date.

Le rappel mondial concerne également plusieurs dizaines de milliers de Lexus HS250h et de SAI, dont les ventes seront interrompues au Japon jusqu'à fin février ou début mars. Il s'applique aussi à quelques dizaines de Prius PHV, une Prius dont la batterie se recharge sur une simple prise secteur, qui ne doit être commercialisée à grande échelle qu'en 2011 mais qui est déjà louée à Toyota par quelques entreprises et institutions à titre expérimental.

La Prius, dont la première version date de 1997, est la voiture hybride la plus vendue dans le monde, avec environ 1,5 million d'exemplaires écoulés à fin août 2009. Elle est au coeur de la stratégie de Toyota, dont l'objectif est de vendre plus d'un million d'hybrides dans le monde chaque année.

"Laissez-moi vous convaincre que nous allons redoubler nos engagements en matière de qualité, qui constitue le coeur de notre société, sous ma direction", a déclaré M. Toyoda. Le PDG a annoncé qu'il allait se rendre aux Etats-Unis pour s'expliquer à propos des rappels.

Toyota sera en mesure de réparer immédiatement le défaut sur les Prius. En revanche, les mesures correctives ne sont pas encore prêtes pour les autres modèles rappelés, d'où l'interruption des ventes décidée au Japon.

L'affaire des Prius s'ajoute à celle des défauts affectant la pédale d'accélération de plusieurs modèles, pour laquelle plus de huit millions de véhicules ont été rappelés dans le monde depuis l'automne.

Toyota a également dû arrêter pendant une semaine la production et les ventes en Amérique du Nord de huit modèles affectés.

Cette production a redémarré lundi. Mais Toyota fait face à plusieurs actions en justice en nom collectif aux Etats-Unis et au Canada, de la part d'automobilistes qui l'accusent d'avoir dissimulé l'existence du défaut de la pédale d'accélération de leurs véhicules.

Le patron de Toyota aux Etats-Unis, Jim Lentz, a admis lundi que Toyota avait eu connaissance de ces problèmes dès 2007, mais que la cause n'avait alors pas été identifiée. Il a nié toute dissimulation.

Une Californienne a par ailleurs engagé des poursuites contre Toyota, affirmant qu'elle avait eu plusieurs problèmes de freins avec sa Prius.

Trends.be, L'Expansion.com

Nos partenaires