Toshiba lance une large augmentation de capital

19/11/17 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Belga

Le groupe japonais Toshiba, en grande difficulté financière depuis la faillite de sa filiale nucléaire américaine Westinghouse, a annoncé dimanche le lancement d'une augmentation de capital de 600 milliards de yens (environ 5,25 milliards de francs). Il souhaite ainsi restaurer sa solvabilité.

Toshiba lance une large augmentation de capital

. © Reuters

L'augmentation de capital a été réservée à 60 fonds d'investissements internationaux et doit être conclue le 5 décembre, selon un communiqué du groupe.

Toshiba va émettre 2,28 milliards de nouvelles actions, vendues au prix unitaire de 262,8 yens, soit un rabais de 10% par rapport au cours de clôture du groupe vendredi.

L'opération doit permettre à Toshiba de limiter considérablement son exposition aux risques liés à la débâcle de Westinghouse, en lui permettant de payer les garanties sur les énormes dettes de Westinghouse exigées par les créanciers de cette ancienne filiale, qui a déposé le bilan cette année.

Après avoir honoré ces garanties, Toshiba compte vendre ses actifs liés à Westinghouse à un tiers, selon un communiqué.

Si ces opérations sont couronnées de succès, elles permettront à Toshiba de "réduire significativement" les ressources internes que le groupe est obligé d'allouer à la réhabilitation de Westinghouse, qui pèsent lourdement sur son bilan, et "de rediriger ses moyens financiers vers de nouvelles activités", ajoute le communiqué.

Toshiba espère grâce à ces opérations que son bilan, actuellement dans le rouge à hauteur de 750 milliards de yens à cause de Westinghouse, revienne à l'équilibre d'ici la fin de son exercice fiscal 2017/18 clos fin mars prochain.

En redevenant solvable d'ici cette date butoir, le groupe japonais éviterait l'humiliation d'une radiation de la Bourse de Tokyo, à laquelle il est actuellement exposé.

Egalement pour améliorer ses comptes le plus vite possible, Toshiba est aussi en train de vendre sa très lucrative filiale de cartes mémoires Toshiba Memory. Le groupe a l'intention de boucler d'ici fin mars 2018 cette vente évaluée à quelque 2000 milliards de yens, mais bute encore sur l'opposition de son partenaire Western Digital, qui avait des vues sur Toshiba Memory mais qui a été écarté au profit d'un consortium d'acquéreurs mené par le fonds d'investissement Bain Capital.

Nos partenaires