Thomson Reuters supprime 2.000 emplois

01/11/16 à 13:48 - Mise à jour à 13:47

Source: Belga

Le groupe américano-canadien d'informations Thomson Reuters a annoncé mardi accélérer sa cure d'austérité en supprimant environ 2.000 emplois dans le monde. La mesure intervient après un recul de ses résultats au troisième trimestre.

Une plate-forme pour modérer les commentaires des articles de presse

Une plate-forme pour modérer les commentaires des articles de presse © BELGA

"Notre principale activité va dans le bon sens, nous maîtrisons nos coûts (...) C'est pourquoi nous allons accélérer le rythme de nos efforts de transformation", déclare le directeur général Jim Smith, cité dans le communiqué. Thomson Reuters, propriétaire de l'agence d'information Reuters, concurrente de l'AFP, va ainsi inscrire une charge de l'ordre de 200 à 250 millions de dollars dans ses comptes au quatrième trimestre.

Le groupe a dans la foulée ajusté ses prévisions annuelles qui sont d'une croissance du chiffre d'affaires de 2 à 3% à l'exception du département recouvrement qui est attendu en déclin, en raison du développement de la facturation directe au sein des entreprises. L'agence Reuters ne représente qu'une toute petite partie de l'activité de Thomson Reuters, qui a des branches spécialisées dans les questions fiscales, comptables ou encore de protection intellectuelle.

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires