Thomas Cook offre une fast line pour les contrôles de sécurité

28/07/14 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Trends-Tendances

A partir de fin octobre/début novembre, les clients de Thomas Cook bénéficieront d'un accès rapide aux contrôles de sécurité à l'aéroport de Brussels Airlines. Cette "fast line", jusqu'à présent réservée aux clients de la classe business, leur permettra de réduire leur temps d'attente de moitié.

Thomas Cook offre une fast line pour les contrôles de sécurité

© Image Globe

Lors d'un départ en vacances, les files aux contrôles de sécurité sont parfois perçues, à juste titre, comme interminables... A devoir attendre et voir les voyageurs devant soi biper pour de la menue monnaie restée au fond d'une poche, un canif suisse ou une boucle de ceinture, le niveau de stress monte d'un cran.

"Et moi, je vais "sonner" pour quelle raison lorsque mon tour viendra ?" est une question qui nous traverse l'esprit à ce moment-là.

"A partir de la fin octobre, début du mois de novembre, tous les clients du tour operator Thomas Cook auront la possibilité d'emprunter gratuitement une fast line, soit un accès plus rapide, aux contrôles de sécurité à Brussels National", explique Baptiste van Outryve, porte-parole de Thomas Cook. Pour cela, il suffira de présenter sa carte d'embarquement pour prendre la voie rapide.

"Nous ne possédons pas les chiffres concrets concernant l'attente moyenne à ces contrôles, tout dépend de la période et de l'heure à laquelle le voyageur se présente. Néanmoins, l'accès au contrôle par la fast line permettra de réduire de moitié cette attente, et donc le stress qui en découle. Nous nous sommes rendu compte que les voyageurs subissent un stress énorme lors de l'attente dans la queue pour passer le portique de détection des métaux. Nous voulons réduire ce stress, voire le supprimer, en permettant à nos clients d'attendre moins longtemps, et ainsi de pouvoir commencer à se sentir en vacances dès l'aéroport et pas seulement une fois arrivés dans l'avion."

Précisons qu'il s'agit des fameux contrôles de sécurité situés après l'enregistrement des bagages. "Cela ne concerne pas les guichets d'enregistrement des bagages, déclare Baptiste van Outryve. Pour les bagages, nous avons nos propres guichets."

Attention, cet accès plus rapide ne signifie pas un contrôle de sécurité au rabais : les mesures et contrôles de sécurité seront les mêmes pour les clients Thomas Cook que pour tout autre voyageur se présentant à l'aéroport. Autrement dit, le client Thomas Cook ne sera pas exempté d'ôter ses chaussures et sa montre pour passer le portique à métaux. De même qu'il devra également retirer son ordinateur de son sac pour le présenter au contrôle. Mais il aura l'avantage d'attendre moins longtemps que la majorité des voyageurs.

Selon Brussels Airport, il s'agit là d'un accord commercial avec Thomas Cook.

En savoir plus sur:

Nos partenaires