Test-Achats : "Un ménage moyen gagnera 220 à 240 euros par an"

11/01/13 à 20:29 - Mise à jour à 20:29

Source: Trends-Tendances

Les principaux gagnants des nouvelles données tarifaires dans le secteur de l'énergie sont les clients dits "dormants" chez Electrabel et Luminus, selon un communiqué diffusé ce vendredi par Test-Achats.

Test-Achats : "Un ménage moyen gagnera 220 à 240 euros par an"

© Thinkstock

L'organisme de défense des consommateurs s'est basé sur le seul prix de l'énergie, qui couvre globalement la moitié de la facture, pour dégager une première analyse des prix en 2013. "Un ménage ayant un profil moyen en électricité et en gaz (chauffage) gagnera 220 à 240 euros par an", lit-on dans l'analyse.

Test-Achats précise, qu'à ce stade, les autres coûts (cotisations énergie verte, coûts de réseau, cotisation fédérale) ne sont pas pris en compte.

Au niveau de l'électricité, relate l'association, les tarifs d'Electrabel baissent en moyenne de 10%. Plusieurs tarifs de Luminus augmentent de 1 à 2% mais les consommateurs ayant Luminus comme fournisseur par défaut et n'ayant jamais signé de contrat tombent sous le tarif Actif +. Ils gagnent un peu plus de 3%.

Plusieurs tarifs fixes d'autres fournisseurs diminuent aussi, jusque 10% pour Essent fixe 1 an, de 7 à 9% chez Octa+, 4 à 5% chez Belpower et Lampiris.

Pour le gaz, Electrabel a diminué ses prix de 12 à 14%. Les consommateurs n'ayant jamais signé de contrat tombent sous le tarif EnergyPlus et voient la partie énergie de leur facture baisser de 14%.

Chez Luminus, Actif + diminue de 12%. Le tarif fixe baisse de 5% mais le tarif Click, réservé aux internautes, augmente de 7%.

Statu quo pour le tarif fixe de base chez Eni, mais ses autres tarifs fixes diminuent de 4 à 5%.

"Il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions définitives. Il y aura lieu de refaire l'exercice dans 3 mois avec tous les éléments de la facture", tient à préciser Test-Achats.

En conclusion, l'association déplore que les principaux efforts aient été axés principalement sur les fournisseurs et que, globalement et hors fournisseur historique, les gains restent minimes.

Nos partenaires