Tesla soupçonné d'avoir camouflé des accidents de travail sur son site de Fremont

19/04/18 à 07:21 - Mise à jour à 07:23

Source: Belga

(Belga) Le constructeur automobile américain Tesla est dans le collimateur de l'Occupational Safety and Health Administration, l'agence chargée de veiller à la sécurité sur le lieu de travail. Le producteur de voitures électriques aurait sciemment omis de faire état de plusieurs accidents de travail sur son site de Fremont en Californie (sud-ouest).

Selon un rapport du Center for Investigative Reporting, Tesla ferait passer la vitesse avant la sécurité et n'aurait pas mentionné de graves accidents de travail dans ses rapports légaux afin d'embellir les chiffres de l'usine de Fremont. Le rapport se base sur des témoignages d'anciens employés de la division sécurité du constructeur automobile. Tesla a déjà réagi aux accusations en dénonçant une image tout à fait tronquée de son site californien. "A notre sens, ce qui est ici présenté comme une enquête journalistique, n'est en fait qu'une attaque idéologiquement motivée par une organisation extrémiste collaborant directement avec les milieux syndicaux pour monter une campagne de désinformation contre Tesla", assène l'entreprise. Mercredi, une porte-parole de l'Occupational Safety and Health a toutefois précisé que les informations faisant état de risques sur le lieu de travail et les accusations de membres du personnel étaient prises au sérieux et qu'une enquête avait été ouverte. (Belga)

Nos partenaires