Tepco dans le rouge : le Japon à la rescousse

04/11/11 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Trends-Tendances

Tepco annonce une perte nette de 5,8 milliards d'euros au premier semestre... mais recevra une aide d'Etat de 8,3 milliards afin de financer, en partie, l'indemnisation des victimes de l'accident nucléaire à Fukushima.

Tepco dans le rouge : le Japon à la rescousse

© Reuters

Tokyo Electric Power (Tepco) a annoncé vendredi une perte nette de 627,3 milliards de yens (5,8 milliards d'euros) pour le premier semestre de l'exercice en cours (2011-2012). Ce déficit provient des frais liés à l'accident de la centrale de Fukushima.

La compagnie d'électricité japonaise, qui fait face à des charges exceptionnelles liées à cette catastrophe, est aussi déficitaire sur le plan opérationnel, à cause de la facture de pétrole et gaz pour faire fonctionner des centrales thermiques afin de pallier l'arrêt de la plupart de ses réacteurs nucléaires.

Fukushima : le gouvernement nippon approuve une aide de 8,3 milliards d'euros à Tepco

Le gouvernement japonais a donné vendredi son accord à une aide publique de 900 milliards de yens (8,3 milliards d'euros) à l'opérateur de la centrale de Fukushima, Tepco, afin de financer une partie de l'indemnisation des victimes de l'accident nucléaire, selon la presse nippone. Ces fonds serviront à compenser les dommages subis par les dizaines de milliers de personnes qui ont dû fuir leur maison après l'accident intervenu dans cette centrale située à 220 km au nord-est de Tokyo, ainsi qu'à indemniser les entreprises touchées.

Yukio Edano, ministre de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, a approuvé ce plan de soutien exceptionnel en faveur de Tokyo Electric Power, a expliqué l'agence de presse Jiji. En grande difficulté financière depuis l'accident, Tepco a besoin de ces fonds en urgence afin de pouvoir continuer à verser les indemnisations nécessaires.

Un panel d'experts mandatés par le gouvernement a estimé à quelque 4.540 milliards de yens (42 milliards d'euros) le montant des compensations que Tepco devra verser d'ici à mars 2013. En contrepartie des aides qu'il percevra, l'opérateur s'est engagé à conduire un plan de restructuration comprenant des réductions de coûts et des ventes d'actifs. Le panel d'experts a jugé que Tepco devrait pouvoir économiser au moins 2.500 milliards de yens en dix ans. En principe, la compagnie d'électricité doit rembourser plus tard les sommes versées par les pouvoirs publics.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires