Tensions sociales à Kinepolis Bruxelles

12/07/11 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

Source: Trends-Tendances

La CSC Alimentation et Services mènera mercredi à partir de 18h une action au Kinepolis de Bruxelles, à la suite du licenciement "injustifié" de deux de ses délégués et d'autres membres du personnel, a annoncé le syndicat mardi dans un communiqué. Le syndicat entend protester contre la politique de licenciement du groupe qu'elle juge "irrespectueuse".

Tensions sociales à Kinepolis Bruxelles

© Image Globe

"Par cette action, nous souhaitons attirer l'attention sur la façon irrespectueuse dont Kinepolis group traite son personnel et les représentants de son personnel", déclare la CSC.

Le 18 décembre 2010, Kinepolis Bruxelles avait entamé une procédure de licenciement pour travailleurs protégés à l'encontre de deux délégués, dont l'un pour faute grave.

La CSC Alimentation et Services estime que le groupe Kinepolis ne respecte pas les décisions du tribunal de première instance et de la cour de travail, qui avaient toutes deux rejetées la demande de reconnaissance du motif invoqué de faute grave.

Selon la CSC, Kinepolis a malgré tout refusé en juin 2011 la réintégration des deux délégués. "Qui plus est, les deux délégués furent licenciés", déplore le syndicat.

"Dès que la direction estime qu'un travailleur n'adopte plus leur façon de penser, elle le licencie immédiatement. Cette politique de licenciement s'applique à tout le monde, de haut en bas, tant aux représentants du personnel qu'aux directeurs", dénonce encore la CSC.

Le syndicat déplore que plusieurs autres licenciements sans "motifs valables" ont eu lieu ces derniers mois, comme le responsable du complexe de Metropolis à Anvers et Liège, ainsi que l'assistant directeur de Bruxelles.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires