Taxe sur les billets d'avion : Brussels Airport réagit

15/11/11 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

Source: Trends-Tendances

L'aéroport bruxellois comprend la position des autorités qui souhaitent boucler le budget 2012. Mais, selon Brussels Airport, une taxe sur les billets d'avion signifierait une perte de passagers, d'emplois et de revenus TVA.

Taxe sur les billets d'avion : Brussels Airport réagit

© Reuters

Une taxe sur les billets d'avion coûte plus qu'elle ne rapporte, selon Brussels Airport, qui réagissait mardi à une piste du formateur Elio Di Rupo pour créer une taxe de 60 euros par ticket de business ou première classe. "Une famille de quatre personnes prendra, pour 60 euros par ticket, une voiture pour se rendre dans un autre aéroport", souligne Brussels Airport à titre d'exemple.

Lundi, le CEO de la compagnie indienne Jet Airways avait précisé au ministre-président flamand Kris Peeters, présent à Bombay, que la compagnie pourrait revoir sa position si une telle taxe voyait le jour. Jet Airways assure des vols, depuis Bruxelles, vers l'Inde et les Etats-Unis.

"Une telle taxe a un impact sur l'emploi, souligne Jan Van der Cruysse, porte-parole de Brussels Airport. Mille passagers signifient un emploi direct et deux emplois indirects. Jet Airways assure 2.400 emplois directs et indirects à Bruxelles."

L'aéroport comprend la position des autorités qui souhaitent boucler le budget 2012. Mais, selon Brussels Airport, cette taxe signifierait une perte de passagers, d'emplois et de revenus TVA.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires