Christophe De Caevel
Christophe De Caevel
Journaliste Trends-Tendances
Opinion

28/07/16 à 13:15 - Mise à jour à 13:16

Take Eat Easy: trois leçons à tirer d'une belle aventure

L'aventure Take Eat Easy s'achève. La société s'est placée en redressement judiciaire, n'ayant pas été en mesure de convaincre de nouveaux partenaires d'apporter les indispensables capitaux frais. L'histoire rebondira peut-être sous une autre forme ou avec une intégration dans un groupe plus puissant. Mais en attendant, elle s'achève. Tirons-en trois leçons.

La première concerne les quatre amis qui ont fondé l'entreprise en 2013 à Bruxelles. Ils ont été souvent cités en exemple pour le succès de leur initiative, qui venait d'atteindre le seuil du million de commandes. Ils doivent continuer à l'être après l'échec attesté de cette semaine. Ils ont eu une idée, ils l'ont développée, ils ont pris des risques, ils ont fourni du boulot à des centaines de personnes, cela mérite largement d'être cité en exemple même si, en fin de compte, tout n'a pas réussi comme ils l'espéraient.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires