Tabac: les fabricants demandent d'évaluer les nouvelles mesures avant d'en lancer d'autres

19/05/16 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Belga

(Belga) Cimabel, la fédération belgo-luxembourgeoise des fabricants de cigarettes, et Fetabel, la fédération des producteurs et importateurs de tabac à rouler de Belgique et du Luxembourg, soulignent jeudi que les récentes mesures anti-tabac, qui entreront en vigueur demain/vendredi, entraînent d'importantes conséquences pratiques, logistiques et financières pour la production et le commerce. Elles appellent dès lors les pouvoirs publics à évaluer les conséquences de cet "imposant" train de mesures, le plus radical jamais promulgué", avant d'en envisager de nouvelles.

Tabac: les fabricants demandent d'évaluer les nouvelles mesures avant d'en lancer d'autres

Tabac: les fabricants demandent d'évaluer les nouvelles mesures avant d'en lancer d'autres © BELGA

Les deux fédérations sont rejointes dans leur appel par les fédérations professionnelles de distributeurs et de commerçants (UCM, Unizo, buurtsuper.be, Fetadis, Prodipresse, LS Travel Retail et Perstablo). A partir de vendredi, des avertissements de santé et photos dissuasives recouvriront 65% des faces avant et arrière des paquets de cigarettes, de tabac à rouler ou pour chicha. Les fabricants devront également mentionner le numéro de Tabacstop (0800 111 00) sur les nouveaux emballages, dont les bords latéraux afficheront notamment le message "Fumer tue - Arrêtez maintenant". Le paquet neutre sera aussi introduit en Belgique, mais pas avant 2019. Outre ces mesures, la contenance minimum d'un paquet est portée à 20 cigarettes et à 30 grammes pour le tabac à rouler, les goûts distinctifs tels que la vanille, les fruits (et également le menthol à partir de 2020) sont interdits, de nouvelles obligations sont instaurées concernant l'indication des ingrédients et la traçabilité des produits du tabac, énumèrent Cimabel et Fetabel. Le gouvernement a par ailleurs décidé de prévoir une forte hausse des accises sur les cigarettes et le tabac à rouler, entraînant ainsi une augmentation sans précédent des prix du tabac, rappellent-elles. Les fédérations du tabac, ainsi que celles des commerçants et des distributeurs, en appellent dès lors à une stabilité réglementaire dans les années à venir et à une évaluation objective de l'impact de la politique menée avant d'envisager de nouvelles mesures. Les mesures qui entrent en application vendredi font suite à la seconde Directive Tabac européenne (EU TPD II). La Journée mondiale sans tabac a, elle, lieu le 31 mai. (Belga)

Nos partenaires