Sweco: les représentants du personnel de Nivelles restent sur leur faim

16/05/17 à 21:35 - Mise à jour à 21:36

Source: Belga

(Belga) Une première réunion entre la direction, les permanents syndicaux et les représentants des différentes catégories de travailleurs s'est tenue mardi à Nivelles, au siège de l'entreprise Sweco. La rencontre s'est tenue dans le cadre de la phase d'information prévue par la loi sur le licenciement collectif, l'entreprise ayant fait part de son intention de fermer ses activités de production à Nivelles, mettant en péril 30 des 48 emplois fournis sur le site. A l'issue de cette réunion, les représentants du personnel ont indiqué n'avoir pas reçu les informations demandées à la direction.

"Nous avons reprécisé nos questions pour obtenir des chiffres précis, un organigramme après restructuration et un plan financier. Aujourd'hui, on nous répond en quelques phrases, et on nous renvoie pour les chiffres à un site internet. On sent que la direction, qui a prévu de délocaliser la production de Nivelles vers l'Italie, voudrait en terminer au plus vite. Nous, nous voulons donner du contenu à la procédure Renault: celle-ci prévoit que l'on puisse analyser toutes les données pour formuler à l'employeur des alternatives au licenciement", indique le permanent CSC-METEA Lahoucine Ouribel. Selon les représentants du personnel, des alternatives sont possibles: Sweco, qui appartient au groupe international Schlumberger, enregistre un chiffre d'affaires en hausse depuis 2012 et fait des bénéfices. "Pour l'instant, on tente de maintenir un climat social normal mais si nos propositions ne sont pas prise en compte, la tension va monter", conclut le permanent syndical. (Belga)

Nos partenaires