Stephen Odell : "Les travailleurs n'ont rien fait de mal"

15/11/12 à 07:01 - Mise à jour à 07:01

Source: Trends-Tendances

Le CEO de Ford Europe Stephen Odell a fait part d'un "intérêt pour une reprise de l'infrastructure (de Genk, ndlr) de plusieurs partenaires" au quotidien L'Echo dans un entretien publié jeudi. Le dirigeant du groupe automobile se refuse cependant à communiquer l'identité de ces potentiels repreneurs, préférant réserver cette information aux syndicats lors de leurs prochains échanges.

Stephen Odell : "Les travailleurs n'ont rien fait de mal"

© Image Globe

Stephen Odell dit par ailleurs comprendre la rancoeur des travailleurs de l'usine limbourgeoise. "Ils n'ont rien fait de mal. Fermer était vital..." Le CEO de Ford Europe affirme que le groupe assumera ses responsabilités quant à "l'impact social considérable". Le patron propose également aux syndicats de poursuivre la production des modèles Mondeo, S-Max et Galaxy dans le Limbourg jusqu'à la fin 2014. Il espère ainsi libérer les milliers de voitures bloquées sur le site par les ouvriers, dont certaines sont déjà vendues. "Il est souhaitable pour toutes les parties de revenir à une situation normale, de collaborer."

Le travail reprend dans l'usine automobile

L'activité a redémarré, comme prévu, jeudi à 6h00, à l'usine automobile Ford de Genk. La plupart des travailleurs ont repris le travail à contre-coeur mais se rendent compte de l'importance de gagner leur salaire alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas. La reprise du travail, pour la première fois depuis l'annonce de la fermeture de l'usine par la direction de Ford, est vécue avec émotion. Les sous-traitants qui fournissent la chaîne de production ont également redémarré leurs activités. Les voitures vont maintenant être assemblées pendant deux jours. Après quoi interviendra une nouvelle semaine de chômage économique, avant, enfin, une semaine complète de production, la dernière de l'année. Les négociations sont toujours en cours sur les jours de production pour l'année prochaine.

Avec Belga


En savoir plus sur:

Nos partenaires