State Grid "étonnée" de l'opposition à sa prise de participation dans Eandis

03/10/16 à 15:01 - Mise à jour à 15:03

Source: Belga

(Belga) L'entreprise étatique chinoise State Grid, dont le projet d'une prise de participation de 14% du capital d'Eandis, l'intercommunale flamande de distribution de gaz et d'électricité, a suscité de nombreuses oppositions, a réagi en se disant "étonnée" de cette levée de boucliers, rapporte lundi VRT Nieuws.

State Grid "étonnée" de l'opposition à sa prise de participation dans Eandis

State Grid "étonnée" de l'opposition à sa prise de participation dans Eandis © BELGA

"Nous avons toujours considéré la Belgique comme un marché équitable, transparent et ouvert", écrit State Grid dans une réaction, selon VRT Nieuws. "C'est pourquoi nous sommes étonnés de l'opposition au sujet de notre investissement prévu." State Grid déplore en outre de "fausses informations" sur elle-même et sur le projet de transaction. L'entreprise chinoise ne comprend pas davantage les préoccupations qui ont été évoquées par certains en matière de protection de données ou par la Sûreté de l'État qui a mis en garde face aux velléités de l'opérateur public chinois candidat à une minorité de blocage dans Eandis, épinglant les enjeux stratégiques en balance. "Nous comprenons difficilement que la moindre préoccupation en matière de sécurité nationale puisse naître de notre participation minoritaire dans Eandis", écrivent encore les Chinois. Stage Grid se dit enfin convaincue que la transaction serait une opération "gagnant-gagnant" pour les deux parties. (Belga)

Nos partenaires