SportsDirect: un accord signé par la CGSLB, CNE et SETCA consultent leur base

29/09/17 à 10:58 - Mise à jour à 13:20

Source: Belga

Il n'y a plus de front commun syndical dans les discussions entre la direction des magasins SportsDirect et les représentants des travailleurs de l'enseigne spécialisée dans la vente de vêtements de sport.

SportsDirect: un accord signé par la CGSLB, CNE et SETCA consultent leur base

Photo d'archives © REUTERS

Jeudi, à l'issue d'un conseil d'entreprise à Saintes (Tubize), la CGSLB a négocié avec la direction tandis que la CNE et le SETCA attendaient des réactions de leur base respective, consultées par écrit cette semaine pour obtenir un mandat clair lors des discussions à venir. La CGSLB a annoncé vendredi avoir signé un accord "pour rassurer l'ensemble du personnel".

Le texte signé par le syndicat libéral, et qui est présenté ce vendredi au personnel des magasins, prévoit notamment la relocalisation des employés qui le demandent dans un autre magasin en cas de cessation d'activité dans leur magasin, la garantie que les surplus d'heures générées par ces reclassements ne seront pas pris en compte dans les calculs de rentabilité, et la possibilité de réaliser un essai préalable au transfert pour le personnel concerné. La CGSLB confirme que la direction s'est engagée à limiter à deux le nombre potentiel de fermetures de magasins jusqu'à la fin 2018.

"Nous sommes toujours en train de consulter la base sur la dernière proposition de la direction. Les actions étant suspendues le temps des discussions, il n'y avait pas d'urgence à conclure un accord. Nous verrons ce que dirons nos affiliés. Peut-être voudront-ils se raccrocher à l'accord mais nous n'avons rien promis à la direction: on se laisse la possibilité de continuer de notre côté", indique le permanent CNE Commerce Jalil Bourhidane.

En savoir plus sur:

Nos partenaires