Sony va réduire de 15% les effectifs de sa division mobiles

17/09/14 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Belga

Le PDG du géant japonais de l'électronique Sony, Kazuo Hirai, a annoncé mercredi une réduction de 15% des effectifs de la division mobiles, qui peine à s'imposer face aux mastodontes Samsung Electronics et Apple, ce qui représente environ 1.000 personnes.

Sony va réduire de 15% les effectifs de sa division mobiles

© Belga

Le dirigeant s'exprimait lors d'une conférence de presse convoquée dans la foulée d'un sévère avertissement sur résultats du groupe, qui prévoit désormais une perte nette annuelle de 230 milliards de yens (1,7 milliard d'euros), contre 50 milliards auparavant. "Les changements sont violents dans le monde des mobiles", a souligné M. Hirai, évoquant notamment la montée en puissance de la concurrence chinoise.

Le groupe a justifié cette révision négative par un changement de plan dans son activité d'appareils de communication mobile, modification qui va notablement réduire son flux de trésorerie et l'oblige à enregistrer une charge exceptionnelle de 180 milliards de yens (1,3 milliard d'euros) sur son résultat d'exploitation.

Alors qu'il escomptait un gain opérationnel de 140 milliards de yens, le fleuron nippon redoute désormais une perte de 40 milliards. Son évaluation de chiffre d'affaires reste en revanche inchangée, à 7.800 milliards de yens.

Le PDG de Sony a par ailleurs confirmé qu'aucun dividende ne serait versé à ses actionnaires cette année, pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1958. La maison fondée après-guerre par Akio Morita n'en finit pas de prendre des décisions drastiques à l'égard de plusieurs de ses activités (TV, PC, etc.) afin de tenter de renouer durablement avec les profits.

En savoir plus sur:

Nos partenaires