Sony, Toyota et Honda frappés par la pénurie de pièces détachées

22/03/11 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Trends-Tendances

La double catastrophe qui a frappé le Japon continue d'avoir des répercussions négatives sur les entreprises de l'Archipel. Toyota et Honda reportent le redémarrage des chaînes d'assemblage, tandis que Sony suspend la production sur cinq sites.

Sony, Toyota et Honda frappés par la pénurie de pièces détachées

© Epa

Japon : Toyota et Honda reportent le redémarrage des chaînes d'assemblage

Les constructeurs automobiles japonais Toyota et Honda ont annoncé mardi qu'ils repoussaient le redémarrage de leurs chaînes d'assemblage au Japon en raison d'une pénurie de pièces détachées, alors que de nombreuses usines ont dû s'arrêter après le séisme et le tsunami.

Le redémarrage des chaînes d'assemblage de Toyota n'interviendra que le 27 mars au plus tôt, en raison d'une pénurie de pièces comme les équipements électroniques et les produits caoutchouc, a précisé le premier constructeur mondial. Le déficit de production pour Toyota atteindra 140.000 véhicules en cas de reprise à cette date. Le constructeur nippon a en revanche repris jeudi la production de pièces détachées destinées au marché intérieur, et lundi celles alimentant les marchés étrangers.

De son côté, Honda, deuxième constructeur japonais (ex aequo avec Nissan), avait prévu de suspendre la production de ses voitures et deux roues dans ses trois usines jusqu'à mercredi. Mais le constructeur ne reprendra pas la production avant le 28 mars. Honda décidera ou non de relancer la production à cette date en fonction de "l'état de récupération de la société japonaise dans son ensemble comme de ses chaînes d'approvisionnement".

Les répercussions du séisme du 11 mars, suivi d'un tsunami géant et d'un accident nucléaire, continuent, plus de 10 jours après, à empêcher les entreprises japonaises de relancer pleinement leur activité, dans un large éventail de secteurs, dont l'automobile.

Japon : Sony suspend la production sur cinq sites

Sony, le plus grand exportateur japonais d'appareils électroniques, suspend jusqu'à fin mars la production sur cinq sites. L'entreprise fait elle aussi face à une pénurie de pièces détachées. Les fabriques concernées par cette interruption sont situées dans le centre et le sud du pays et produisent notamment des écrans LCD pour télévisions, des caméras, des GSM et des microphones.

Le nombre total de sites japonais à l'arrêt chez Sony s'élève ainsi à douze. Sept autres entreprises situées dans la région de Tokohu ont en effet dû cesser leurs activités.

Sony, qui n'exclut pas la possibilité de transférer temporairement une partie de sa production à l'étranger si la pénurie se poursuit, a toutefois annoncé mardi la reprise des activités dans sa fabrique de batteries de Shomotsuke, au nord de Tokyo.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires