Sony rejette la proposition de scinder les activités médias

06/08/13 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Trends-Tendances

Le géant japonais Sony a catégoriquement refusé mardi la demande de Third Point de mettre en Bourse une partie de ses activités médias. Il envoie ainsi dans les cordes Daniel Loeb, le turbulent dirigeant du fonds d'investissement américain.

Sony rejette la proposition de scinder les activités médias

© AFP

"Le conseil d'administration de Sony a conclu à l'unanimité que continuer avec 100% de nos activités dans le divertissement est le meilleur chemin et constitue un pilier de la stratégie de Sony", a écrit le PDG du groupe, Kazuo Hirai, dans une lettre à Daniel Loeb rendue publique.

M. Loeb claironne depuis des semaines que son fonds est récemment devenu le premier actionnaire de Sony, avec 6,9% des actions, ce que le groupe japonais n'a pas confirmé. Ce milliardaire considéré comme un investisseur "activiste" menait une vigoureuse campagne pour pousser Sony à placer en Bourse, dans une entité capitalistique séparée, 15 à 20% de Sony Entertainment. Cette division regroupe les contenus audiovisuels et médias: banque de films de cinéma, séries télévisées, musique enregistrée, participations dans des chaînes.

D'après M. Loeb, cette introduction sur le marché devait permettre de nommer une direction plus inventive et capable de générer de meilleurs rendements. Mais M. Hirai a fermé la porte: ces activités "font partie intégrante de la stratégie" du groupe dont elles constituent "un important vecteur de croissance". "Nous pensons que notre stratégie permettra de générer de fortes croissance et rentabilité", a détaillé le PDG, donnant comme exemple "un investissement résolu dans la production télévisuelle" qui a permis la sortie de 15 nouvelles séries aux Etats-Unis cette année, un record pour le groupe.

L'annonce du rejet de la proposition Third Point pesait sur l'action Sony mardi matin à la Bourse de Tokyo. A la mi-séance, le titre chutait de 5,52%, à 2.019 yens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires