Sonaca: la piste de deux repreneurs belges écartée par la Région wallonne

05/06/13 à 09:28 - Mise à jour à 09:28

Source: Trends-Tendances

Alors qu'elle cherche à faire entrer un partenaire dans le capital de la Sonaca, la Région wallonne a écarté à deux reprises la piste d'un groupe d'industriels belges, annonce L'Echo dans son édition de mercredi.

Sonaca: la piste de deux repreneurs belges écartée par la Région wallonne

© Belga

En octobre 2010, Olivier Goldberg, un industriel et promoteur immobilier, et Laurent Levaux, patron d'Aviapartner, remettent une première offre. La banque d'affaires française Rothschild, mandatée par la Région wallonne pour susciter l'entrée d'un partenaire privé dans le capital de l'équipementier aéronautique carolo, leur signifie toutefois en janvier 2011 qu'ils ne sont plus dans la course. Le cabinet de Jean-Claude Marcourt (PS), ministre wallon de l'Economie et des PME, lance alors des négociations exclusives avec le fonds d'investissement français ACE qui échoueront deux mois plus tard.

En juin 2011, la Région décide de relancer les contacts avec le tandem Goldberg-Levaux, qui ouvre alors son projet à d'autres industriels belges connus. Un an plus tard, les deux camps aboutissent à un accord de principe. Au moment de tout finaliser, le chef de cabinet de Jean-Claude Marcourt leur signifiera pourtant par SMS que les négociations sont rompues. Il n'y avait pas assez de visibilité sur la capacité financière que ces industriels pouvaient dégager au profit de la Sonaca si les choses tournaient mal par la suite, a-t-on expliqué dans l'entourage du ministre Marcourt pour justifier cette décision.

En savoir plus sur:

Nos partenaires