Solvay se "Rhodianise"

14/03/13 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Source: Trends-Tendances

Solvay va-t-il connaître le même syndrome qu'AB InBev ? Avec l'arrivée de Carlos Brito au poste de CEO, le géant brassicole avait vu déferler une vague de Brésiliens aux postes-clés.

Solvay se "Rhodianise"

© DR

Selon nos confrères du Trends, l'acquisition du chimiste français Rhodia par Solvay et l'arrivée en mai du Français Jean-Pierre Clamadieu (ex-PDG de Rhodia) au poste de CEO du groupe fusionné, a entraîné, ces derniers mois, une série de départs de directeurs issus de l'entreprise chimique belge. Et de citer les départs discrets du responsable des affaires juridiques Dominique Dussard et du directeur des ressources humaines Daniel Broens. Dans les deux cas, affirme le magazine flamand, ces derniers ont été remplacés par leurs homologues de chez Rhodia, Jean-Pierre Labroue et Cécile Tandeau. De même, le chief information officer de Solvay, Stefan Vanhelleputte et le responsable de l'innovation, Pierre Joris ont quitté l'entreprise. Ce dernier a été remplacé par Louis Neltner, entré chez Rhodia en 2011. Le porte-parole belge du groupe, Erik De Leye est lui aussi parti au début du mois.

D'après les sources de Trends, la liste des départs ne serait pas terminée. Rappelons que la multinationale belge, dont le bloc d'actionnaires est toujours composé des familles belges fondatrices, a toujours son siège à Bruxelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires