Soldes: "La confiance des consommateurs, en hausse, favorise les achats"

28/06/17 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Belga

Les soldes d'été démarreront ce samedi 1er juillet pour se terminer à la fin du mois. Pendant cette période, où la vente à perte est autorisée, les commerçants espèrent liquider leur stock. Le coup d'envoi, un samedi, "augure une grosse affluence pour le premier jour", souligne l'Union des classes moyennes (UCM) mercredi dans un communiqué.

Soldes: "La confiance des consommateurs, en hausse, favorise les achats"

© Belga

Malgré les réductions qui se multiplient au mois de juin, le rendez-vous des soldes reste important, affirme l'UCM.

Le premier jour, ce samedi, "augure une grosse affluence". Pour favoriser le shopping, le stationnement en voirie sera gratuit dans le quartier bruxellois du Pentagone les samedis 1er et 8 juillet, annonce par ailleurs mercredi l'échevine de la Ville de Bruxelles aux Affaires économiques, Marion Lemesre. Les automobilistes disposant d'une carte Pcard+ de la société Interparking bénéficieront eux d'une réduction de 30% dans les parkings du Haut et du Bas de la Ville, ajoute-t-elle.

Selon un sondage mené par l'UCM auprès de 323 commerçants indépendants en Wallonie et à Bruxelles, près de quatre commerces indépendants sur dix seront exceptionnellement ouverts le 2 juillet, un dimanche. Pour la moitié d'entre eux, le magasin ne sera toutefois ouvert qu'une partie de la journée. Ceux situés dans le centre de Bruxelles ouvriront bien leurs portes, signale Marion Lemesre.

Les stocks à liquider sont plus réduits qu'en 2016, d'après le sondage: les collections d'été se sont mieux vendues grâce à une météo estivale. "La confiance des consommateurs est aussi à la hausse et favorise les achats", selon l'UCM. En conséquence, davantage de commerçants tablent sur une diminution de leur chiffre d'affaires (28,8%) que sur une augmentation (10,5%). La majorité (60%) prévoit toutefois un chiffre d'affaires dans la moyenne.

Du côté du Syndicat neutre des indépendants (SNI), on constate également une augmentation des ventes. "Le printemps était positif pour le commerce de détail et ce, pour la première fois depuis 2011", souligne le SNI, qui a sondé 494 magasins de vêtements et de chaussures. Plus de 60% des magasins interrogés ont vu leur chiffre d'affaires augmenter durant cette saison par rapport à celle de l'année dernière. Seuls 13% ont été confrontés à une baisse du chiffre d'affaires. Pour le SNI, "le fait que le succès des web shops commence à se stabiliser" a joué aussi un rôle dans les bons résultats.

Les commerçants de détails sont légèrement plus optimistes que les commerces interrogés par l'UCM: 34% des sondés s'attendent à vendre davantage lors des soldes qu'en 2016, contre 12% qui s'attendent à une diminution de leurs ventes. La majorité (54%) prévoit un même volume de vente que l'an dernier.

La Fédération flamande des magasins de détails, Mode Unie et la fédération flamande des entrepreneurs indépendants ont également mené leur enquête. Il en ressort que 69% des commerces de mode s'attendent à vendre la même chose que lors des soldes d'été en 2016. Une proportion équivalente de commerçants interrogés s'attend à vendre plus (16%) ou moins (15%) que l'an passé.

Près de la moitié (40%) indique avoir vendu davantage avant les soldes que l'année passée. En moyenne, les ventes ont augmenté d'1,3%, ressort-il d'une enquête du bureau Marketing Development, commandée par Mode Unie et Unizo. "La tendance négative de ces deux dernières années cesse", se réjouit Isolde Delanghe, directeur de Mode Unie.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires