SNCB : les patrons augmentés malgré une année 2009 difficile

20/08/10 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

Source: Trends-Tendances

La SNCB a récompensé ses trois patrons en les augmentant jusqu'à 8 % l'an dernier. 2009 fut pourtant une mauvaise année pour nos chemins de fer... Pour le groupe, la majeure partie de cette augmentation est due aux trois sauts d'index qui ont été appliqués en 2008.

SNCB : les patrons augmentés malgré une année 2009 difficile

© Belga

Les trois dirigeants de la SNCB ont gagné ensemble 1,46 million d'euros brut l'an passé, selon les rapports annuels des chemins de fer. Cela représente une augmentation globale de 6,4 % par rapport à l'année précédente. Problème : 2009 a été une mauvaise année pour les chemins de fer en termes de ponctualité et de résultats, indiquent vendredi De Standaard et Het Nieuwsblad.

Jannie Haek, patron de SNCB-Holding, a été le mieux rémunéré, puisque son salaire a atteint 498.279,66 euros, soit 6,43 % de plus que l'année précédente. Luc Lallemand, patron du gestionnaire de l'infrastructure Infrabel, a gagné, lui, 488.428,36 euros, soit une augmentation de 8 %. Marc Descheemaecker, PDG de la SNCB, a vu son salaire augmenter de 4,9 %, à 473.556,88 euros. L'entreprise a également déboursé près de 55.000 euros pour son assurance groupe.

Il s'agit de montants bruts comprenant les rémunérations variables liées aux prestations de 2008. Les prestations de 2009 seront quant à elles comptabilisées l'an prochain.

L'année 2008 explique la hausse de salaire des patrons du rail (SNCB)

Les sauts d'index et les bons résultats qu'a connus la SNCB en 2008 expliquent l'augmentation des rémunérations dont ont bénéficié en 2009 les administrateurs délégués des trois branches issues de la scission de la SNCB, a indiqué vendredi la holding SNCB en réaction à des articles de presse.

La majeure partie de cette augmentation est due aux trois sauts d'index, de 2 % chacun, qui ont été appliqués en 2008, rappelle l'entreprise. Le système de bonus (partie variable du salaire) a en outre pris en compte les bons résultats de 2008 (réduction de la dette de l'entreprise, augmentation de 5 % du nombre de voyageurs, taux de satisfaction, etc.).

En 2009, la SNCB a connu une année moins favorable, tant en matière de ponctualité que de résultats financiers. Le système de bonus pour 2009 applicable en 2010 est par conséquent moins avantageux pour les trois patrons du rail belge, souligne la SNCB Holding.

Côté syndical, on prend acte de ces chiffres : "Ils ont été décidés au sein des trois conseils d'administration par des comités de rémunération composés politiquement", a relevé Luc Piens (CSC Transcom). Les syndicats n'ont pas voix au chapitre à ce niveau, rappelle-t-il.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires