SNCB: le syndicat chrétien se dit prêt à discuter du plan d'avenir

19/10/17 à 09:35 - Mise à jour à 09:37

Source: Belga

(Belga) Le syndicat chrétien est "prêt à discuter" du plan d'avenir pour la SNCB présenté mercredi par son administratrice déléguée Sophie Dutordoir, a déclaré Luc Piens (ACV-Transcom) sur les ondes de Radio 1.

Le syndicat attend toutefois de voir comment seront appliqués concrètement les projets de la patronne des chemins de fer belges, ceux-ci devant tenir compte des "restructurations constantes" et de l"'ingérence du politique", a précisé Luc Piens. "Chaque semaine, il y a des questions parlementaires sur le rehaussement ou l'allongement de quais; sur des départs de trains plus tôt ou plus tard, ... C'est de l'ingérence du politique dans une entreprise publique autonome. Je préfèrerais des débats sur des investissements et sur l'avenir de l'entreprise. Faire rouler des trains et les entretenir, ça coûte cher", a ajouté le responsable du syndicat chrétien tout en rappelant son opposition à l'introduction d'un service minimum à la SNCB. (Belga)

Nos partenaires