SNCB: faire avancer les choses dans l'intérêt des de passagers

23/06/14 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Trends-Tendances

La SNCB a procédé à quelques adaptations de son nouveau plan de transport, qui doit entrer en vigueur en décembre. Le patron de la compagnie, Jo Cornu, a indiqué lundi que ce n'était pas spécialement ceux qui s'étaient montrés les plus critiques envers le plan initial qui avaient obtenu gain de cause. Sur les ondes d'une radio de la VRT, il a déclaré lundi matin qu'il tentait, via ces modifications, de faire avancer les choses dans l'intérêt d'un maximum de passagers.

SNCB: faire avancer les choses dans l'intérêt des de passagers

© Belga

Le nouveau plan de transport avait été vivement critiqué lorsque la compagnie l'avait présenté aux quatre coins du pays, en mars. A la suite de ces réactions, la SNCB y a apporté quelques modifications. La liaison entre Gand-Dampoort et Bruxelles a ainsi été maintenue en raison de la forte demande. Pour d'autres trains supprimés, la position de la compagnie n'a toutefois pas changé, même après réévaluation.

Jo Cornu précise qu'outre les demandes et critiques, les critères financiers et techniques ont joué un rôle dans ce réajustement. Parfois, l'horaire ne laissait aucune ouverture possible tandis que d'autres liaisons étaient simplement trop onéreuses. "Un train qui coûte 8.000 euros par an par passager, ce n'est plus responsable", selon lui.

M. Cornu parle d'une "optimalisation". Le nombre de kilomètres parcourus par les trains reste constant, mais avec une meilleure offre en heures de pointe et un service plus réduit en heures creuses. Le patron souligne de plus que le nouveau plan de transport respecte entièrement l'accord de gestion.

Ce plan vaut pour une durée de trois ans. Le responsable assure déjà qu'après implémentation, une concertation à beaucoup plus large échelle sera organisée autour du prochain plan.

Dans un communiqué diffusé lundi, la compagnie a indiqué que les futurs horaires pourront être consultés via un outil en ligne spécifique, à partir de début juillet. Après confirmation en août des sillons par le gestionnaire de l'infrastructure Infrabel, le plan de transport sera définitif et remplacera l'actuel qui date d'il y a plus de 16 ans.

Nos partenaires