Six jours de perdu durant les fêtes pour l'e-commerce belge...

24/01/14 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Source: Trends-Tendances

L'e-commerce n'a jamais été aussi florissant dans notre pays durant les fêtes. Il aurait même pu faire beaucoup mieux, si un serveur quelque peu grippé n'avait coûté une semaine de ventes aux commerçants en ligne.

Six jours de perdu durant les fêtes pour l'e-commerce belge...

© Thinkstock

BeCommerce l'annonçait il y a deux jours : la période des fêtes a été florissante pour l'e-commerce belge. Pendant la période des fêtes de fin d'année, soit du 2 au 31 décembre 2013, les commerçants en ligne belges ont réalisé un chiffre d'affaires de 285 millions d'euros. Ce qui représente 15,8% de leur chiffre d'affaires annuel et surtout une augmentation de 21% (ou 50 millions d'euros) de plus par rapport à la même période en 2012.

Mais selon InternetVista, société spécialisée dans la performance des applications Internet, les principaux sites d'e-commerce belge ont perdu près d'une semaine de vente durant cette période. La défaillance d'un serveur qui a empêché les internautes d'accomplir leurs achats en est la principale raison...

Les perdants... InternetVista a surveillé la disponibilité d'une quarantaine de sites d'e-commerce. La période examinée s'étend entre le 11 novembre 2013 et le 15 janvier 2014, et chaque site a été visité toutes les minutes. Parmi les sites ainsi audités, certains ont mal résisté ou ont souffert de défaillances suite à la hausse soudaine du trafic, hausse bien sûr liée au shopping de Noël. Le communiqué d'InternetVista évoque ainsi le site de Nespresso (14 heures de panne cumulée, what else ?), de NewPharma (17 heures) ou de Media Markt (10 heures).

"Faute d'un serveur capable d'affronter ces pics massifs d'audience, ces entreprises ont probablement manqué de nombreux clients qui faisaient leurs courses de Noël à ce moment", déclare Cédric Braem, co-fondateur d'InternetVista.

Et les gagnants ! En revanche, d'autres sites ont bien tenu le choc comme Fnac.be, Coolblue, Decathlon, eBay, MacLine, Snapstore ou Delhaize Wine World qui, selon InternetVista, affichent un taux de disponibilité proche de 100% et qui figurent parmi les vainqueurs du rush de fin d'année.

"Dans l'ensemble, l'e-commerce belge a réalisé une meilleure performance que celle enregistrée lors de notre précédente étude", explique Cédric Braem. "Il y a donc une prise de conscience qu'une bonne plateforme est un élément-clé dans le succès d'un site e-commerce : si votre site est inaccessible, aucun achat n'est possible."

Des lacunes à combler dans le futur Cependant, il y a encore des points à améliorer, notamment le message d'erreur envoyé à l'internaute lorsque le site qu'il tente de visiter est inaccessible. "Dans de nombreux cas, souligne Cédric Braem, ce message est celui que le serveur envoie par défaut et qui s'avère incompréhensible pour le néophyte : erreur interne 500, service indisponible, etc. Ces sites devraient veiller à personnaliser ces communications afin de ne pas renforcer inutilement la frustration de l'utilisateur."

Nos partenaires