Siemens rachète le TGV français, un mariage de raison

27/09/17 à 09:27 - Mise à jour à 11:47

Le groupe allemand va prendre le contrôle des activités ferroviaires du français Alstom. Avec la bénédiction du président français Emmanuel Macron. Objectif: créer un champion européen du rail, qui s'appellera Siemens Alstom, et pèsera plus de 15 milliards d'euros de ventes par an.

C'est un mariage de raison qui s'est conclu mardi 26 septembre entre Siemens et Alstom pour rassembler les activités ferroviaires des deux groupes. Alstom, qui a développé le TGV français, va passer entre les mains de Siemens, qui produit les rames blanches à grande vitesse Velaro (ICE), utilisées par la Deutsche Bahn, et les trains Desiro de la SNCB.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos