Shopping en ligne : 5 règles d'or pour éviter les arnaques

05/05/14 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Trends-Tendances

Internet regorge de milliers de boutiques en ligne établies dans des centaines de pays. Mais sur quel e-shop peut-on faire ses achats en toute confiance ? BeCommerce, l'association belge des commerçants en ligne, émet 5 règles d'or à respecter pour éviter toute arnaque.

Shopping en ligne : 5 règles d'or pour éviter les arnaques

© Thinkstock

1. L'identité de la société. Attention aux miroirs aux alouettes ! La première chose à vérifier est l'identité de l'entreprise et son existence bien réelle. Peut-on la contacter facilement via une adresse postale ou un numéro de téléphone enregistré?

2. Le respect de la vie privée. Cette boutique respecte-t-elle mes données personnelles? Me permet-elle de les consulter et de les modifier ? Quelles sont les données à fournir pour passer commande ?

3. Le délai de réflexion minimum. L'e-shop me permet-il un délai de réflexion d'au moins 14 jours ? Le contrat peut-il être annulé pendant cette période de réflexion légale ?

4. Le paiement sécurisé. Lors du paiement en ligne, la plateforme est-elle sécurisée ou encore, le prix total comprend-il les taxes et autres frais annexes ?

5. Les conditions générales. La lecture de la page des conditions générales - souvent rébarbatives - est très importante lors de l'acceptation d'une commande. Les petits caractères révèlent parfois des modalités litigieuses, comme, par exemple, une ponction mensuelle d'argent par carte de crédit pour un abonnement. Il est aussi important de vérifier dans ces clauses combien de temps l'offre est valable.

"Une plainte par jour"

En cas de doute, l'association belge des commerçants en ligne BeCommerce a établi un label de qualité et un code de conduite propre. L'asbl regroupe 332 webshops opérationnels sur le marché belge qui représentent en valeur 75 à 80% de l'e-commerce en Belgique, tous secteurs confondus. Ces boutiques en ligne respectent, outre la législation belge très stricte en la matière, le code de BeCommerce. " Notre label de qualité est une preuve de qualité pour l'achat de produits et de services via Internet. Certifié par un organisme indépendant, il a été conçu pour être un vrai rempart contre les pratiques douteuses ou arnaques. Le label comprend près de 40 règles que les membres doivent impérativement respecter, en plus du code de conduite BeCommerce, qui sont toutes axées sur l'achat à distance via Internet et par catalogue", explique Carine Moitier, administratrice déléguée de BeCommerce. Il est possible de vérifier si un site adhère au code de conduite sur le site de l'association. (Consultez la liste des membres ici).

Et en cas de fraude ? Après s'être tourné en premier lieu vers l'e-shop incriminé, la médiation indépendante est toujours possible. Le consommateur aura alors la possibilité de porter plainte via BeCommerce qui fera intervenir gratuitement des juristes pour traiter le cas litigieux. L'ASBL dit traiter en moyenne une plainte par jour. "La première des plaintes concerne les délais de livraison non respectés, un problème assez facilement réglé", explique Carine Moitier. Reste que les véritables arnaques existent bel et bien dans les méandres de la toile, au consommateur à rester vigilant.

Nos partenaires