Sheraton Brussels Hotel - La faillite du Sheraton représente un danger pour les finances de St-Josse

13/12/16 à 22:16 - Mise à jour à 22:19

Source: Belga

(Belga) La faillite de l'hôtel Sheraton annoncée mardi inquiète le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir, qui appelle à trouver un repreneur rapidement.

Selon le règlement communal qui taxe les hôtels 4 étoiles de plus de 100 chambres à 1.800 euros par chambres, l'arrêt de l'activité hôtelière au Sheraton constituerait une perte de 900.000 euros par an, qui représenterait autour des 30 euros par habitant. "C'est un montant pour nous qui est considérable", commente le bourgmestre. "C'est une grande inquiétude pour les finances communales et nous suivons ce dossier avec énormément d'attention". Sur base du revenu moyen par habitant, Saint-Josse est la commune la plus pauvre du pays. Le bourgmestre estime que les investissements publics dans le quartier constituent des atouts pour séduire un repreneur : "Les pouvoirs publics - tant régional que communal - ne cessent d'investir dans la zone. On arrive au bout du tunnel par rapport à la rénovation de la place Rogier avec la Région. La commune investira de son côté très prochainement dans la rue des Croisades, à proximité du Sheraton. Les travaux de la place Saint-Lazare vont commencer fin de l'année prochaine. Nous avons aussi obtenu au niveau communal le contrat régional de rénovation. On est dans un contexte extrêmement positif en termes d'investissements publics. Etant donné ces investissements considérables, on peut s'attendre à ce que de nombreux investisseurs soient intéressés. Notre première attente est d'éviter d'avoir un problème de vacance. Je comprends l'effroi des travailleurs et il faut aussi espérer pour eux qu'il y ait très vite un repreneur." Concernant les travaux à réaliser dans l'hôtel, Emir Kir rappelle que le bâtiment remplit toutes les normes légales. "Des travaux ont été effectués, comme pour l'amiante, à de nombreuses reprises. Certes, des travaux restent à faire, mais il ne faut pas non plus dresser le tableau d'un bâtiment qui serait ingérable. Je rappelle que tous les paramètres de sécurité et d'environnement sont aujourd'hui réalisés. On parle d'un hôtel qui est aujourd'hui en fonctionnement." (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires