Séance inaugurale "sobre et grave" alors que "les agriculteurs sont en danger"

22/07/16 à 11:52 - Mise à jour à 11:50

Source: Belga

La 82e édition de la Foire agricole de Libramont s'est ouverte officiellement sur une séance inaugurale au ton grave et solennel, alors que le monde agricole est confronté à une crise à laquelle n'échappe désormais quasi aucune spéculation.

Séance inaugurale "sobre et grave" alors que "les agriculteurs sont en danger"

Photo d'archives © BELGA

"Habituellement, j'expose la qualité du programme et des stands de la Foire de Libramont. Cette année, le ton sera à la gravité et à la solennité. L'agriculture et les agriculteurs sont en danger", a exposé le président de la Foire, Benoît Coppée, devant un parterre de personnalités et responsables politiques, parmi lesquels les ministres fédéral, Willy Borsus, flamande, Joke Schauvliege, et wallon, René Collin, de l'Agriculture.

M. Coppée a lancé un appel à signer la pétition initiée par les organisateurs de la Foire et demandant des prix rémunérateurs et transparents. Il est nécessaire d'avoir des prix qui couvrent les coûts de production et offrent une juste rémunération aux agriculteurs, a rappelé le président de la Foire de Libramont, évènement devenu au fil des années vitrine et caisse de résonance du monde agricole.

"Parce que le modèle de l'agriculture familiale est un modèle que nous défendons tous ici", a-t-il ajouté.

Aux premières heures de la Foire, cette pétition, portée par le slogan "L'agriculture, une question de vie" et mise en ligne depuis le début du mois de juillet, avait recueilli un peu plus de 3.000 signatures. Elle sera remise symboliquement, le 25 juillet, aux pouvoirs publics et à des représentants du secteur de la grande distribution.

"Nous avons tous besoin des agriculteurs, de les garder chez nous. C'est ce que nous allons répéter inlassablement durant les quatre jours de cette édition", a conclu Benoît Coppée.

Les responsables politiques ont ensuite parcouru divers lieux emblématiques de la Foire, dont le "Pôle lait", nouveauté cette année qui se veut un espace de rencontre pour les professionnels de ce secteur empêtré dans une crise qui semble interminable.

Nos partenaires