Scandale Volkswagen: tempête aux Etats-Unis, accalmie en Europe

05/01/16 à 15:45 - Mise à jour à 15:44

Le dieselgate se calme en Europe, où les remises en conformité coûteront moins cher qu'anticipé, peut-être un milliard d'euros pour plus de 8 millions de voitures concernées. En revanche, aux Etats-Unis le ton monte, le département de la justice ouvre une action qui pourrait coûter à VW plus de 19 milliards de dollars.

Les soucis du groupe Volkswagen, nés en septembre avec les révélations sur les moteurs diesels américains truqués, s'aggravent et se simplifient en même temps. Tout dépend de la zone géographique concernée. Aux Etats-Unis, la justice s'est emparée du dossier et attaque le groupe allemand. Avec le risque d'une amende pouvant dépasser 32.000 dollars par véhicule incriminé. L'action parle d'un parc de près de 600.000 véhicules concernés par des dispositifs truquant les tests d'émission polluante d'oxydes d'azote (NOx). La facture pourrait dépasser les 19 milliards de dollars, et ne tient pas compte des dommages que demandent des acheteurs des modèles concernés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires