Sanofi rachète la biotech américaine Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars

22/01/18 à 12:11 - Mise à jour à 16:06

Source: Belga

Le géant pharmaceutique français Sanofi a annoncé lundi le rachat de l'Américain Bioverativ, spécialisé dans les traitements contre l'hémophilie, pour environ 11,6 milliards de dollars.

Sanofi rachète la biotech américaine Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars

© AFP/Eric Piermont

Selon un accord définitif, Sanofi va acquérir la totalité des actions en circulation de Bioverativ à raison de 105 dollars par action, ce qui représente une prime de 64% par rapport au cours de clôture de vendredi, a souligné Sanofi dans un communiqué.

Il s'agit de la plus grosse acquisition de Sanofi depuis celle de Genzyme, société américaine de biotechnologies rachetée pour plus de 20 milliards de dollars en avril 2011.

Cette transaction devrait entraîner une augmentation du bénéfice net par action de Sanofi dès l'exercice 2018 et de "jusqu'à 5% pour l'exercice 2019", prévoit le groupe français.

Sanofi table également sur "un retour sur capitaux investis supérieur au coût du capital dans un délai de trois ans".

L'acquisition de Bioverativ ajoute au portefeuille de Sanofi une "offre différenciée de thérapies innovantes, ainsi que l'accès à une plateforme de croissance dans les maladies hématologies rares, ce qui lui permettra de renforcer sa présence en médecine de spécialités" et dans les maladies rares, selon le communiqué.

Sanofi prévoit de financer cette opération en partie en puisant dans sa trésorerie et en partie par la levée d'un emprunt.

Sanofi perd plus de 3% après l'annonce du rachat

Sanofi perdait plus de 3% lundi matin à la Bourse de Paris après que le géant pharmaceutique eut annoncé le rachat de l'Américain Bioverativ, spécialisé dans les traitements contre l'hémophilie, une opération jugée coûteuse par plusieurs analystes.

A 10h14, l'action Sanofi reculait de 3,54% à 70,37 euros, dans un marché en léger reflux de 0,22%.

Selon un accord définitif, Sanofi va acquérir la totalité des actions en circulation de Bioverativ à raison de 105 dollars par action, ce qui représente une prime de 64% par rapport au cours de clôture de vendredi, a souligné le groupe dans un communiqué.

Il s'agit de sa plus grande acquisition depuis Genzyme en 2011, autre biotech américaine spécialisée dans les maladies rares, rachetée pour plus de 20 milliards de dollars en avril 2011.

Sanofi prévoit de financer cette opération pour moitié en puisant dans sa trésorerie et le reste par l'emprunt, mais table sur un retour sur capitaux investis supérieur au coût du capital dans un délai de trois ans.

Si la logique de l'opération - avec à la clé un renforcement sur le segment des maladies rares pour Sanofi - ne fait guère de doute, les analystes se montraient plus sceptiques quant à la valorisation attendue de cette acquisition.

Il s'agit d'une opération "logique, mais onéreuse", ont jugé les analystes de Jefferies dans une note, estimant par ailleurs que le potentiel de croissance de Bioverativ était "limité" à moyen terme, sur fond d'une concurrence élevée sur le segment.

Nos partenaires