Salon de l'auto: la voiture zéro-émissions est une question de survie

13/01/16 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Belga

(Belga) Le scandale des logiciels truqués par le constructeur allemand Volkswagen a créé une importante onde de choc dans le secteur de l'automobile. "Le développement des voitures zéro-émissions doit dépasser le stade des bonnes intentions. C'est désormais une question de survie, et également une formidable opportunité pour dynamiser le marché", a déclaré mercredi matin le président de la Febiac Thierry Van Kan lors de l'inauguration officielle du 94e salon de l'auto en présence du Prince Laurent, du Premier ministre Charles Michel et de représentants du gouvernement fédéral, régionaux et de la ville de Bruxelles.

Salon de l'auto: la voiture zéro-émissions est une question de survie

Salon de l'auto: la voiture zéro-émissions est une question de survie © BELGA

"Nous sommes optimistes mais pas naïfs", a indiqué M. Van Kan. "Une telle révolution implique une coordination entre le politique, l'industrie et le citoyen." La Febiac a demandé au monde politique l'imposition de "normes justes mais concertées." La Fédération réclame également du temps pour permettre au secteur de s'adapter aux normes édictées. Pour l'industrie automobile, la transition vers les véhicules zéro-émissions implique d'énormes investissements en recherche et développement, a rappelé Thierry Van Kan. "Pour l'instant, en Europe, cela représente quelque 20 milliards d'euros d'investissements par an en faveur de la sécurité, de la réduction des émissions de gaz polluants et de la connectivité des véhicules." L'innovation technologique est l'un des thèmes majeurs de ce 94e salon, avec un Palais 12 qui y est entièrement dédié. (Belga)

Nos partenaires