Saab sauvé par deux groupes chinois

14/06/11 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Trends-Tendances

Le distributeur automobile Pang Da et le constructeur Zhejiang Youngman Lotus Automobile entrent au capital de Saab et fondent, avec le constructeur suédois, deux coentreprises.

Saab sauvé par deux groupes chinois

© Epa

Saab a révélé lundi les détails d'un partenariat conclu avec deux entreprises chinoises, le distributeur automobile Pang Da et le constructeur Zhejiang Youngman Lotus Automobile, pour un montant de 245 millions d'euros au total. Cet accord comprend une entrée des deux chinois au capital de Saab, ainsi qu'une alliance stratégique entre les trois partenaires, avec la création de deux coentreprises : l'une sur le secteur de la distribution, l'autre sur celui de la production, a précisé l'entreprise Spyker, propriétaire néerlandais de Saab.

Pang Da avait déjà apporté son soutien à Saab via une commande de près de 2.000 véhicules pour 45 millions d'euros, en deux tranches, en mai et juin, ainsi qu'une entrée annoncée au capital jusqu'à hauteur de 24 % pour 65 millions d'euros.

Lundi, le communiqué de Spyker précise que Zhejiang Youngman Lotus Automobile a donné son accord pour acquérir une participation de 29,9 % dans Saab, moyennant 136 millions d'euros, à 4,19 euros l'action. Cette annonce lundi a fait bondir le titre Saab de plus de 25 %, à 3,19 euros, en fin de matinée à la Bourse d'Amsterdam.

Selon l'accord dévoilé lundi, Youngman et Saab détiendront chacun 45 % de cette coentreprise créée au niveau de la production, Pang Da détenant les 10 % restants. Du côté de la coentreprise chargée de la distribution, Youngman et Saab en détiendront chacun 33 %, contre 34 % pour Pang Da.

Saab, qui emploie 3.800 personnes, avait été sauvé de justesse début 2010 lorsqu'il avait été racheté 400 millions de dollars par Spyker au géant américain General Motors, qui souhaitait s'en débarrasser.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires