Saab : les salariés reçoivent leur salaire... et les excuses du patron

30/06/11 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Trends-Tendances

Saab a engrangé 66 millions d'euros de trésorerie en quelques jours, grâce à un prêt, à la vente de son immobilier et à une commande exceptionnelle en provenance de Chine. De quoi payer les salaires de ses 3.700 collaborateurs. Avec toutes ses excuses...

Saab : les salariés reçoivent leur salaire... et les excuses du patron

© Reuters

Saab, au bord de la faillite, a obtenu un prêt à court terme de 25 millions d'euros. Les salaires de juin ont ainsi pu être versés à ses 3.700 employés, a annoncé mercredi Swedish Automobile (ex-Spyker Cars), propriétaire néerlandais de la marque suédoise.

"Swedish Automobile annonce un accord pour un prêt-relais convertible de 25 millions d'euros conclu avec Gemini Investment Fund Limited, assurant un financement supplémentaire à court terme", selon un communiqué de l'entreprise néerlandaise. Ce prêt constitue la troisième injection de trésorerie cette semaine dans l'entreprise Saab au bord de la faillite.

Ces apports de liquidités totalisent 66 millions d'euros. Outre le prêt de 25 millions d'euros annoncé mercredi, ils comprennent la vente des biens immobiliers de Saab pour 255 millions de couronnes (28 millions d'euros), et un contrat d'achat chinois de 582 véhicules pour 13 millions d'euros.

Si les fonds sont versés comme convenu, Saab pourrait reprendre dans deux semaines sa production arrêtée le 8 juin. "Saab automobile s'attend à disposer des liquidités requises pour relancer la production, nous l'espérons, dans deux semaines, à condition de conclure un accord avec ses fournisseurs permettant d'effectuer les livraisons dans les délais", poursuit le communiqué.

La semaine dernière, Saab avait annoncé que, faute de cash, il n'était pas en mesure de verser les salaires de juin. Ils ont finalement été payés mercredi après-midi, a déclaré Victor Muller, propriétaire de Swedish Automobile : "Je suis soulagé d'annoncer que les salaires de juin aient été versés cet après-midi grâce à la vente de voitures annoncée lundi", a-t-il précisé mercredi, tout en présentant ses excuses aux 3.700 collaborateurs de Saab.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires