Ryanair reste à Charleroi et tire à boulets rouges sur Brussels Airlines

11/12/12 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Trends-Tendances

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair confirme "son engagement" envers sa base de Charleroi et dément des rumeurs faisant état d'une "possibilité de déplacer ses opérations à l'aéroport de Zaventem en cas de disparition de Brussels Airlines", indique Ryanair mardi dans un communiqué.

Ryanair reste à Charleroi et tire à boulets rouges sur Brussels Airlines

© Belga

"Ryanair confirme à nouveau qu'elle a récemment réaffirmé ses plans de développement de trafic avec l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi, continuant à ajouter de nouveaux avions et de nouvelles destinations à Charleroi. Ryanair ne cesse de développer le trafic et le nombre d'emplois à Charleroi, et n'a aucunement l'intention de déplacer ses opérations à l'aéroport de Zaventem, même si Brussels Airlines, une compagnie aérienne gérée en réalité par Lufthansa, cesse ses opérations", ajoute la compagnie.

Ryanair demande par ailleurs au gouvernement belge "de rejeter les tentatives pathétiques de Brussels Airlines d'obtenir des subsides pour ses coûts élevés de main d'oeuvre, ce qui se traduirait par une subvention - par le contribuable belge - de Lufthansa, l'un des groupes de compagnies aériennes le plus important en Europe."

"Nous sommes convaincus que si Brussels Airlines a besoin de fonds, ceux-ci doivent provenir de leur actionnaire principal Lufthansa, et non pas d'aides d'Etat artificielles ou de subsides de la part du gouvernement belge. En tout état de cause, les problèmes de Brussels Airlines sont - de loin - beaucoup plus graves que ses coûts salariaux ou ses frais opérationnels à Zaventem. Notre point de vue est le suivant: Brussels Airlines est tout simplement une autre compagnie aérienne à tarif élevé, au coût élevé, à une époque où la plupart des passagers attendent de bas tarifs et une efficacité de service telle que celle fournie par Ryanair à l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi", conclut la compagnie.

Baisse du nombre de passagers en novembre à Brussels Airport
Par ailleurs, Brussels Airport annonce qu'en novembre, 1.351.000 passagers ont fréquenté l'aéroport de Bruxelles, ce qui correspond à une baisse de 1,9% par rapport à la même période de 2011, a indiqué mardi .

"Pour une large part, cette diminution est la conséquence de la tendance générale de l'économie. Contrairement à la tendance générale légèrement baissière, la hausse du trafic intercontinental dans son ensemble persiste, principalement chez Brussels Airlines et chez d'autres compagnies membres de Star Alliance.

Le transport à bas prix continue lui aussi à croître fortement", constate l'aéroport dans un communiqué. Par ailleurs, le volume de fret transporté en novembre atteint 34.608 tonnes, soit 17% de moins que l'année dernière.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires