Ryanair plus sympa... pour 6 mois

04/11/13 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Trends-Tendances

La compagnie irlandaise a pris des mesures pour se rendre plus agréable aux yeux de ses passagers, notamment en autorisant un second bagage à main. C'est une mauvaise nouvelle pour les concurrents.

Ryanair plus sympa... pour 6 mois

© Reuters

Non, ce n'est pas le 1er avril : Ryanair va vraiment se montrer plus sympa avec ses clients. Elle vient de publier une batterie de mesures adoucissant les points les plus critiqués par les voyageurs. A partir du 1er décembre, un second bagage à main sera autorisé ; dès janvier, les frais pour les bagages à mettre en soute seront réduits de 60 à 30 euros (à l'aéroport) ; à partir du 1er novembre, les passagers auront 24 h pour corriger une erreur mineure (itinéraire, nom) et les vols avant 8 h du matin et après 21 h du soir seront plus calmes : finies les annonces commerciales qui réveillent.

La compagnie irlandaise s'était plutôt distinguée, jusqu'ici, par un rapport rugueux avec ses clients : petit prix, petit service. Les mécontents n'avaient qu'à aller voir ailleurs. La croissance n'en souffrait pas : pour l'exercice clôturé en mars 2013, Ryanair enregistrait 5 % de trafic et 13 % de revenus en plus, pendant que les compagnies régulières souffraient partout en Europe. Mais le 4 septembre dernier, Michael O'Leary, le CEO de Ryanair, a lancé un avertissement sur résultat. La compagnie a enregistré moins de réservations que prévu pour octobre et novembre et a baissé sa prévision de bénéfice pour l'exercice 2014. Le nombre de passagers continuera toutefois d'augmenter légèrement : 81 millions, au lieu de 79,3 millions (+2 %).

Les tarifs vont aussi reculer Ce n'est pas un recul, mais une relative stagnation, inhabituelle pour Ryanair. Elle s'explique par l'agressivité plus grande sur le front de la concurrence low cost. Ces mouvements troublent l'approche de Ryanair, qui tend, mine de rien, à augmenter le prix moyen du ticket pour doper sa marge. Michael O'Leary a décidé de riposter : Ryanair sera plus sympa, et les tarifs vont à nouveau reculer, d'où la baisse de la prévision de bénéfice.

Tout cela est bon pour les clients et mauvais pour les concurrents. Au jeu du tarif le plus bas, Ryanair est quasi imbattable. Il n'est même pas certain que son bénéfice en souffrira beaucoup : Ryanair prévoit des résultats souvent plus modestes que ceux réalisés. Quant aux passagers, ils ne devront pas trop s'attacher à ces nouvelles mesures de clémence : Ryanair signale qu'elles sont valables pendant six mois, jusqu'à la fin mars 2014. Après, tout dépendra de l'humeur (et de l'humour) de Michael O'Leary.

ROBERT VAN APELDOORN

30 EUROS

au lieu de 60 euros : c'est la baisse du tarif du bagage en soute à l'aéroport annoncé par Ryanair

Nos partenaires