Ryanair et easyJet cartonnent... mais British Airways a de l'appétit

06/09/10 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Trends-Tendances

Ryanair et easyJet ont tour à tour annoncé, lundi, avoir gagné des millions de clients cet été, laissant loin derrière une compagnie historique comme British Airways. Mais celle-ci compte sur sa fusion avec Iberia - et un appétit de loup pour de nouvelles acquisitions - pour se refaire une santé.

Ryanair et easyJet cartonnent... mais British Airways a de l'appétit

© Bloomberg

La progression est particulièrement spectaculaire pour Ryanair, qui profite notamment de l'ouverture de nouvelles lignes : la compagnie irlandaise a transporté 7,68 millions de passagers au mois d'août, une hausse de 12 % par rapport à août 2009. Selon Stephen McNamara, son directeur de la communication, Ryanair détient désormais le record du nombre de passagers transportés en un mois par une compagnie aérienne européenne.

La compagnie britannique easyJet a publié le même jour des résultats presqu'aussi flatteurs : elle a transporté 5,203 millions de passagers en août, en hausse de 8,4 % par rapport à l'année précédente.

Les taux de remplissage des deux principales compagnies aériennes à bas coût d'Europe ont été supérieurs à 85 %.

British Airways et Iberia ont dressé une liste de 12 compagnies potentiellement absorbables

Le contraste est saisissant avec British Airways, l'opérateur historique britannique, qui a publié ses statistiques vendredi : son nombre de passagers a baissé de 0,1 % en août, durant lequel elle a vendu 3,15 millions de billets, plus de deux fois moins que Ryanair.

Profitant moins que ses autres grandes concurrentes de la reprise mondiale, BA compte sur sa prochaine fusion avec l'espagnole Iberia pour retrouver un peu de hauteur.

Les deux compagnies aériennes, après avoir bouclé leur propre fusion, ont d'ailleurs rédigé une liste de shopping ambitieuse, reprenant 12 compagnies aériennes qui pourraient faire l'objet d'une reprise, rapporte lundi la presse britannique. Willie Walsh, patron de BA, a déclaré à Bombay que, sur une liste reprenant 40 compagnies aériennes, 12 sociétés qui pouvaient faire l'objet d'une reprise ont été retenues. Si l'homme n'a pas voulu avancer de noms, des compagnies issues des marchés émergents comme le Brésil, l'Inde et la Chine figureraient notamment dans cette liste.

L'Europe a donné son feu vert à la fusion de BA et Iberia le mois dernier. Les deux entreprises veulent conclure définitivement cette opération d'ici la fin de l'année. Le nouvel ensemble sera baptisé International Airlines Group mais les deux sociétés continueront à voler sous leur propre nom. IAG constituera la troisième compagnie aérienne au monde.

Willie Walsh a profité de son passage en Inde pour dévoiler un contrat avec la compagnie indienne Kingfisher Airlines. Le Financial Times et le Times pensent que le futur patron du groupe IAG aurait des vues sur la compagnie australienne Quantas, Finnair et Kingfisher. Certains membres et partenaires de l'alliance aéronautique Oneworld, à laquelle appartient BA, seraient également dans la ligne de mire.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires