Ryanair bientôt à Liège ? André Antoine nuance

17/12/10 à 08:35 - Mise à jour à 08:35

Source: Trends-Tendances

Ryanair s'apprête à réduire ses capacités en Allemagne à cause d'une taxe aérienne imposée à tous les vols passagers. La compagnie irlandaise pourrait bien, du coup, s'étendre à Liège Airport. Le ministre Antoine a tenu à nuancer.

Ryanair bientôt à Liège ? André Antoine nuance

© Epa

Ryanair pourrait s'étendre à Liège Airport en raison d'un conflit en Allemagne, écrit vendredi Le Soir. Deux routes pourraient s'ouvrir au départ de Bierset pour les services d'été : Bologne (Italie) et Gérone (Espagne).

L'origine de ce possible débarquement de la compagnie low-cost sur le tarmac liégeois s'explique par les difficultés rencontrées par Ryanair en Allemagne, où elle s'apprête à réduire ses capacités en réaction à une taxe aérienne imposée à tous les vols passagers au départ de ce pays.

Au total, la compagnie diminuera son offre de plus de 50 % (environ 3 millions de passagers) et met une estimation de 3.000 emplois dans la balance.

Aéroports : Liège pourrait servir d'appui à Charleroi au-delà d'une certaine heure

Il faut savoir observer une "amicale distance" avec les propos de Micheal O'Leary, le patron de Ryanair, a affirmé vendredi André Antoine, ministre wallon en charge de la Politique aéroportuaire, commentant ainsi la possible arrivée de la compagnie low-cost à l'aéroport de Liège.

Selon le ministre, les responsables de la compagnie sont en négociations avec les autorités allemandes concernant l'établissement d'une nouvelle taxe sur les passagers. Ces discussions pourraient avoir motivé la sortie de Michael O'Leary. A ce stade, Ryanair n'a d'ailleurs pas confirmé son arrivée à Liège, a affirmé le ministre.

André Antoine a toutefois indiqué que l'aéroport de Liège pourrait, au-delà d'une certaine heure, servir d'appui à l'aéroport de Charleroi (BSCA). Ce dernier ne fonctionne en effet pas de nuit, contrairement à l'infrastructure de Liège.

Le ministre a toutefois refusé toute idée de compétition destructrice entre les deux aéroports wallons. André Antoine a tenu ces propos dans les locaux de l'aéroport carolo, où il était venu saluer l'arrivée du 5 millionième passager de l'année. BSCA bat ainsi un nouveau record de fréquentation.

Pour rappel, en 2008 et 2009, il avait attiré respectivement 2,9 millions et 3,9 millions de passagers. D'ici à quelques mois, l'aéroport comptera quatre nouvelles gates. Pour modérer la croissance jusqu'à l'inauguration de l'extension du terminal, prévue dans quatre ans, les responsables de l'aéroport comptent surtout sur de nouveaux vols programmés aux heures les plus creuses.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires