Ryanair accepte pour la première fois de rencontrer la CNE

12/01/18 à 17:38 - Mise à jour à 17:39

Source: Belga

(Belga) La compagnie aérienne Ryanair, connue pour sa méfiance à l'égard des syndicats, a accepté pour la première fois de rencontrer la CNE, a annoncé vendredi le syndicat chrétien.

Cette rencontre, qui résulte d'une demande de la CNE en collaboration avec l'association de pilotes belges Beca (Belgian cockpit association), aura lieu le 19 janvier prochain, à Bruxelles. Elle mettra en présence la CNE, des pilotes, tant de l'aéroport de Charleroi que de Zaventem, et des responsables du personnel de Ryanair. "Cette rencontre est une grande première. Jusqu'ici, nous n'avions eu des contacts que par avocats interposés", indique Yves Lambot, permanent CNE, qui voit dans "cette avancée" une reconnaissance du syndicat par la compagnie aérienne irlandaise. Le syndicat chrétien est en effet toujours en litige avec Ryanair devant la cour d'appel de Mons au sujet du droit du travail applicable au personnel de Ryanair en Belgique. La CNE attend de la réunion de lundi prochain qu'elle permette de fixer "un cadre de discussions" pour l'avenir. Notoirement hostile aux syndicats, au point de payer des primes à ses pilotes pour éviter qu'ils ne se syndiquent, Ryanair a amorcé une courbe rentrante en décembre et commencé à reconnaître des syndicats face à des menaces de grève historiques en Irlande, en Allemagne et en Italie notamment. La compagnie fondée fin 1984 a connu en 2017, en Allemagne, la première grève de son histoire. (Belga)

Nos partenaires