Reprise de Brussels Airlines par Lufthansa - Lufthansa reprend totalement Brussels Airlines, de nouvelles discussions en octobre

28/09/16 à 14:32 - Mise à jour à 15:03

Source: Belga

(Belga) La compagnie allemande Lufthansa a décidé jeudi, lors de son conseil de surveillance, de reprendre, via l'option d'achat, les 55% restants de SN Airholding, le holding qui chapeaute la compagnie aérienne Brussels Airlines. Cette décision ouvre la voie à la reprise totale de Brussels Airlines.

Reprise de Brussels Airlines par Lufthansa - Lufthansa reprend totalement Brussels Airlines, de nouvelles discussions en octobre

Reprise de Brussels Airlines par Lufthansa - Lufthansa reprend totalement Brussels Airlines, de nouvelles discussions en octobre © BELGA

Lufthansa espère obtenir un accord avec les actionnaires belges, qui ont lancé la compagnie après la faillite de la Sabena en 2001, sur les modalités de reprise afin qu'elle puisse reprendre les 55% restants de la compagnie début 2017. "Les nouvelles discussions entre Lufthansa et Brussels Airlines avec les actionnaires et toutes les parties concernées auront lieu au mois d'octobre", a indiqué Brussels Airlines dans un communiqué. Ces négociations "auront pour but de confirmer dans le futur les spécificités de Brussels Airlines ainsi que la croissance de ses activités assurant le maintien d'emplois en Belgique". Par spécificités, la compagnie entend son business modèle comprenant par exemple son réseau africain et intercontinental qui "contribuent au développement du hub de Bruxelles". "Les modalités de gouvernance de Brussels Airlines en 2017 seront aussi évoquées", ajoute Brussels Airlines, qui assure que la marque de la compagnie restera Brussels Airlines. Lufthansa possède depuis juin 2009 45% de SN Airholding, pour laquelle le groupe avait déboursé 65 millions d'euros. Lufthansa pouvait exercer son option d'achat sur les actions restantes depuis 2011, mais attendait que Brussels Airlines soit bénéficiaire. Ce fut le cas en 2015, puisque la compagnie belge avait alors enregistré 41,3 millions d'euros de bénéfice net et était dans le vert pour la première fois depuis 2010. La décision de rachat a été reportée plusieurs fois en 2016 en raison des attentats du 22 mars à l'aéroport de Buxelles et de leur impact négatif sur les résultats de la compagnie belge. (Belga)

Nos partenaires