Réforme de l'impôt des sociétés - "L'avancement de la consolidation fiscale offre une clarté et une sécurité juridique"

09/12/17 à 18:50 - Mise à jour à 18:52

Source: Belga

(Belga) Pieter Timmermans, l'administrateur délégué de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) est satisfait de la décision du gouvernement d'avancer la consolidation fiscale en 2019 plutôt qu'en 2020. "Cela offre une clarté et une sécurité juridique aux entreprises en 2018 et 2019", dit-il à l'agence Belga.

Le principe de la consolidation fiscale permet à une société de répartir ses bénéfices et pertes de plusieurs entités. Le gouvernement avait décidé durant l'été d'introduire ce principe à partir de 2020 mais l'a avancé à 2019 dans le cadre de la réforme de l'impôt des sociétés. "C'est une percée fondamentale et non moins une révolution car nous la réclamions depuis déjà 30 ans", explique Pieter Timmermans. "La Belgique est le seul pays d'Europe où ce système n'existait pas." Selon M. Timmermans, le modèle allemand de la consolidation fiscale est "la Rolls-Royce des systèmes" mais le modèle suédois, qui inspire les autorités belges, est "un bon moteur intermédiaire". (Belga)

Nos partenaires