Record absolu des immatriculations de voitures neuves en 2011 !

02/01/12 à 19:22 - Mise à jour à 19:22

Source: Trends-Tendances

572.211 voitures neuves ont été immatriculées en Belgique en 2011, un record absolu qui correspond à une hausse de 4,5% par rapport à 2010. Sur le seul mois de décembre, c'est une augmentation de 66,8% qui a été constatée, selon le SPF Mobilité et Transports et la FEBIAC !

Record absolu des immatriculations de voitures neuves en 2011 !

© BELGA

En décembre 2011, 48.763 voitures privées neuves ont été immatriculées en Belgique, ce qui correspond à un bond de 66,8% par rapport au mois de décembre 2010, selon les chiffres communiqués ce lundi par le SPF Mobilité et Transports et la Fédération belge de l'automobile et du cycle (Febiac).

"Soutenu par les primes fédérales réservées aux automobiles rejetant moins de 115 grammes de CO2/km, le marché des voitures neuves a, cette année, constamment pointé en avance sur les chiffres enregistrés lors de l'année record 2010. Une progression qui s'est considérablement accélérée ces dernières semaines après l'annonce de la disparition de ce soutien à compter du 31 décembre 2011", constate la Febiac dans un communiqué.

Un rush en décembre Traditionnellement calme, le mois de décembre a dès lors connu "un véritable rush" sur les voitures neuves. Les segments des véhicules utilitaires légers (+22,5%), des véhicules utilitaires lourds entre 3,5 et 16 tonnes (+13%) et des utilitaires lourds de plus de 16 tonnes (+31,6%) ont également progressé en décembre. Le marché des deux-roues motorisés termine lui aussi l'année sur une note positive, avec une amélioration de 43,8% de ses immatriculations en décembre.

+ 4,5% entre 2010 et 2011
Sur l'ensemble de l'année, 572.211 voitures neuves ont été immatriculées dans notre pays, un record absolu qui correspond à une hausse de 4,5% par rapport aux chiffres de 2010.

Au niveau des marques, Volkswagen occupe la première place avec 61.904 immatriculations et une part de marché de 10,82%. Renault se classe au deuxième rang avec 61.470 voitures et une part de marché de 10,74%. Le podium est complété par Peugeot qui a écoulé 48.716 voitures neuves en 2011, soit une part de marché de 8,51%. Citroën et Opel complètent le top 5.

Enfin, sur l'ensemble de l'année, les nouvelles immatriculations d'utilitaires légers affichent une hausse de 17% tandis que les utilitaires lourds de plus de 16 tonnes enregistrent une amélioration de 41%. Seul le secteur des utilitaires lourds compris entre 3,5 et 16 tonnes affiche un léger recul (-4%), soulignent le SPF Mobilité et Transport et la Febiac. Quant au marché des deux-roues motorisés, il termine 2011 sur une hausse de 2,2% et 27.024 unités écoulées en 2011.

Disparition de la prime fédérale en 2012 : "un effet évident mais à court terme"

S'agissant des perspectives pour 2012, année qui ne s'annonce pas particulièrement rose d'un point de vue macro-économique, la Febiac s'attend à ce que disparition de la prime fédérale pour les automobiles à faibles rejets de CO2 ait "un effet évident mais vraisemblablement à court terme" sur le marché.

La Febiac estime aussi qu'il convient d'attendre la réaction du marché "fleet" après l'adaptation de la fiscalité sur les véhicules de société. "Le nouveau calcul de l'avantage en toute nature ne va pas tant impacter le volume du marché fleet, mais va plutôt renforcer la tendance vers un downsizing", estime la fédération.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires