Rapport annuel BNB - La CSC et la FGTB refusent de cautionner l'ensemble du rapport annuel de la BNB

10/02/17 à 01:26 - Mise à jour à 01:28

Source: Belga

(Belga) Tant Marc Leemans que Rudy De Leeuw, respectivement président des syndicats CSC et FGTB et tous deux membres du conseil de régence de la Banque nationale de Belgique (BNB), ont refusé de cautionner l'intégralité du rapport annuel 2016 de la BNB.

S'ils voient des éléments positifs dans le rapport (comme l'attention accordée à la durabilité, à la cohésion et l'inclusion sociales ou encore l'importance des investissements dans l'innovation, la formation et l'infrastructure), les deux responsables syndicaux jugent d'autres éléments inacceptables. "Le rapport annuel insiste sur l'assainissement des dépenses, alors que le budget témoigne surtout d'un laisser-aller du côté des recettes fiscales", déplore le président de la CSC, Marc Leemans, cité dans un communiqué. "Je ne peux pas approuver ce rapport de la BNB car il ne tient pas suffisamment compte des besoins de nos travailleurs et de notre économie. Le pouvoir d'achat, le travail faisable et la sauvegarde des droits sociaux méritent la priorité absolue dans un rapport de la BNB. Aujourd'hui, force est de constater que la priorité a surtout été donnée à l'agenda des grands patrons et du monde bancaire", déplore pour sa part le président de la FGTB, Rudy De Leeuw. Les deux syndicats épinglent plus précisément le constat établi par la BNB selon lequel la politique de réforme du gouvernement commence à porter ses fruits, notamment en matière d'emploi, alors que "l'évolution de l'emploi reste à la traîne par rapport à la moyenne de la zone euro", selon la CSC et la FGTB. Le plaidoyer de la BNB pour une réforme de la loi de 1996 relative à la norme salariale ne passe pas davantage, "alors qu'un durcissement s'est clairement avéré inutile". En outre, les syndicats sont déçus que le rapport ne plaide pas "pour un tax shift correct sur la fortune" et "une fiscalité juste". Ce n'est pas la première fois que des responsables syndicaux membres du conseil de régence refusent de signer le rapport annuel de la BNB. (Belga)

Nos partenaires